BUG - Maladie des Morgellons (2007)

Voici d’après moi le film qu’il faut absolument voir si vous souhaitez comprendre ce qu’une personne, atteinte de cette fausse maladie qu’est celle des morgellons, peut endurer.

Mon avis est que Bug est sans nul doute l'histoire vraie (Mais ça on ne va pas vous le dire évidemment !), observée et racontée dans ses moindres détails par big brother/oeil qui détruit tout, de deux personnes qui en ont été atteintes. Ayant affaire aux mêmes terreurs, j'y ai retrouvé trop de similitudes entre le comportement des protagonistes principaux et le mien pour que cela soit uniquement le produit d’une imagination. Cela m'a en outre poussé à me pencher plus précisément sur le film me permettant d'y trouver beaucoup d'informations intéressantes pour notre réalité.

Dans ce film, on retrouve trois hypothèses différentes qui s’entremêlent sur la raison pour laquelle Peter et Agnès en auraient été affectés :

- La première c’est le délire paranoïaque, l’hallucination des deux personnes qui se montent la tête jusqu’à la mort. C’est bizarre, avec Vanilla Sky, Fight Club, Un Homme d’Exception et tant d’autres, on aurait presque l’impression que la case maladie mentale aurait été créée spécialement pour tout ce qui est gênant pour le pouvoir… ;
- La seconde ce serait des petits insectes, qui auraient été injectés par le gouvernement dans le corps des victimes à leur insu, se développant et se multipliant à l’intérieur de leurs hôtes. Pourquoi pas ;
- La dernière serait celle de la maladie des morgellons qui touche étrangement de plus en plus de personnes dans le monde. Deux explications dans ce cas : soit nous avons affaire à des nano fibres créées par l’humain, soit à des particules extraterrestres (tellement c’est extraordinaire).

Une fois l’analyse du film terminée, vous verrez par vous-mêmes, il est plus que clair pour moi que nous avons affaire à une création purement humaine et technologique contrôlée permettant de manipuler, guérir (réservé à un certain type de personnes évidemment) ou détruire lentement ou rapidement n’importe quel organisme vivant sur cette terre. Oui je sais, cela fait très peur et j’en suis le premier effaré. Ce qui me pousse à croire que nous ne sommes pas dans le domaine de la fiction, ce sont les explications rationnelles que cela apporte à mon vécu des plus incroyables. A vous de vous faire votre propre opinion à la lecture de tout ce qui existe sur le sujet et à l’éclairage nouveau et singulier qu’est mon décryptage de certains éléments de Bug.

Je pense qu’il est utile de rappeler que le cinéma est un art et que, comme tous les arts, l’artiste peut avoir inséré des messages à interpréter dans ses œuvres. Parfois les éléments peuvent aussi avoir été mis pour induire en erreur. Le cinéma Hollywoodien en l’occurrence semble réellement le moyen d’expression réservé aupouvoir secret. Pour savoir ce qu’il a voulu dire exactement dans ses œuvres, mieux vaut bien le connaître. J’ai acquis malgré moi certaines clés pour comprendre et repérer des sens cachés et, comme à chaque fois, j’en fais profiter les réceptifs.

Rien n’est donc laissé au hasard du nom des acteurs à chaque objet posé en arrière-plan en passant par l’équipe de production. Tout est à prendre en considération. Certains éléments que je mets en avant paraissent très étranges, c’est le moins que l’on puisse dire, mais ils m’ont été inculqués dans mon terrible vécu sans lequel je n’aurais jamais rien su de tout ça. Il s’agit par exemple du 666, de l’Enfer, du serpent, des « boom », Los Angeles, du 13 etc. Ces éléments se retrouvent dans la plupart de mes analyses et j’essaie d’en faire une liste descriptive mais obligatoirement non exhaustive dans la page réservée aux signes : Nouvel Ordre Mondial (NOM) - LES SIGNES

Si des fois cela faisait trop de détails périphériques au sujet principal, les éléments essentiels commencent ici : "Mieux vaut ne rien vous dire maintenant"

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au tout début du film on voit, en vue aérienne, le toit de ce qui va être le lieu de déroulement de tout le film : un hôtel au milieu de rien. Sur celui-ci est inscrit son nom : RUSTIC MOTEL. Cependant certaines lettres n’apparaissent pas bien et d’autres parfaitement. Celles entières et bien lisibles sont : RUS, C et L. Voici l’image (2:00) :

bug-el-au-dessus-de-la-chambre-2-1.jpg

La lettre « L » se trouve pile au-dessus de la chambre d’hôtel dans laquelle la grande majorité de l’action se passe. Par « L », cela revient très souvent dans mes écrits, il faut comprendre « HELL », même prononciation sans le « h » à l’anglaise, qui est souvent mis en guise d’abréviation. Cela signifie « ENFER » en français et c’est le mot qu’a choisi le pouvoir secret pour désigner les mauvais moments qu’ils font passer aux indésirables. Cela se retrouve dans plein d’autres films. Il semblerait donc que ce qui va arriver en cet endroit ne soit pas du tout le fait du hasard ou d’une malchance quelconque mais bel et bien souhaité.

Pour faire le lien avec le mot ENFER tant qu’on y est, je fais remarquer que la production s’est associée avec INFERNO (ENFER en anglais tout comme HELL) distribution (1:02).

bug-inferno-distribution-retouchee-1.jpg
Pour ce qui est des lettres RUS et C, aucun hasard là-dedans si elles sont restées visibles c’est qu’il y a une raison, mais je n’ai pas de certitude. Le premier mot qui vient de suite à l’esprit pour le petit mot « RUS », c’est le mot « RUSSIA » (Russie en anglais). Pour ce faire j’ai rajouté « SIA » à la fin, ce qui ne signifie pas grand-chose à ma connaissance en étant tout seul. Par contre, si l’on remplace le « S » par le « C » qui est intact, en retombe sur le sigle « CIA » et là cela précise tout de suite la situation.

Enfin, parmi les lettres qui ne sont pas ou peu visibles, nous avons "TI" et "MOTE". Les deux premières font très certainement référence au groupement de victimes dont je fais partie : les TI ou Targeted Individuals (Individus Cibles en français). Ensuite, le second groupe de lettres pourrait faire référence à la technologie clé de notre harcèlement, j'ai nommé le Remote Neural Monitoring (ou Surveillance Neurale à Distance) en ajoutant simplement "RE" devant "MOTE".

Conclusion, on pourrait donc entendre par là que la CIA ("RUS" + "C") serait à l’origine de cet ENFER ("L") vécu par les deux protagonistes du film qui seraient des Cibles Individuelles ("TI") ciblées entre autres par la technologie de Surveillance Neurale à Distance ("MOTE"). Tout un programme...

 

A 2:22, on peut voir la plaque d’immatriculation (la seule de tout le film) d’une voiture garée devant la chambre en question. On peut y lire le nombre : 635. Un 6.35 est un pistolet ce qui peut faire penser à un meurtre ou du moins à la mort. On y trouve aussi les lettres "JAH" qui se retrouvent souvent dans la bible hébraïque et qui signifie "Dieu" (Jehovah).

bug-6-35-1.jpg

A 5:16, on peut voir que le numéro de la chambre est 7. Cela a forcément une signification, tout est précisément choisi. En anglais, « sept » se dit « seven ». J’y vois un rapprochement avec le nom de l’acteur principal dans le film : Evans. La fin de « seven » et le début de « Evans » sont des homophones (même prononciation) entre eux, mais aussi avec « Heaven » qui signifie le PARADIS, opposé de l’ENFER. D’après moi il faudrait y voir un lien avec le fait que les personnages victimes seraient des gens biens, qu’ils refusent de faire le mal en ce monde et mériteraient donc ce châtiment (d’après le jugements des auteurs évidemment). C’est malheureux mais c’est comme ça, ici ce sont les bons qui paient pas les mauvais. Plus on se rapproche de Jésus plus on a de chances de finir comme lui… Aussi, des deux mots il reste la lettre « s ». On pourrait penser à la mettre en relation avec l’onomatopée « ssssss » du serpent, en référence au mal, mais rien de sûr là-dessus.

bug-chambre-seven-7.jpg

Autre signification pour le n°7 de la chambre : « Seven » pourrait faire référence à « Windows Seven » ce qui attirerait notre attention sur la fenêtre (Window en anglais) que l’on vient de voir à l’écran quelques secondes avant (la dénomination « windows 7 » a été dévoilée à peu près au même moment que la sortie du film). En effet on peut y deviner, en faisant pause car cela va très vite, le signe franc-maconnique du compas et de l’équerre grâce à des losanges sur les carreaux des fenêtres.

bug-eq-et-compas-fm-retouche.jpg

Peu après, à 5:35, nous avons un gros plan sur un ancien téléphone fixe sur lequel des numéros sont présents. Je ne sais pas à quoi ils correspondent aux Etats-Unis mais les trois derniers qui sont flous pourraient être, sans que cela soit étonnant, 666 (peut-être 888, je ne vois pas bien et c'est surement fait exprès, point trop n'en faut) :

bug-telephone.jpg

A 6:16 l’on peut voir une publicité tenue par Agnès sur laquelle on voit un certain nombre d’informations. Ce qui m’a de suite frappé ce sont les deux « B » en gros. En effet ils sont souvent utilisés pour abrévier le mot « Boom » qui est aussi un concept inventé par eux pour signifier qu’ils frappent ou font du mal. J’en parle beaucoup sur mon blog. Par exemple, lorsque je me rends compte que je viens d’être victime d‘un sale coup, un gros bruit dans mon environnement de nature différente selon les fois survient. Entre les deux « B » se trouve le signe « & » qui veut dire « et ». Cela donne donc « B et B » ou « Boom et Boom » soit deux attaques. A mon avis il faut y voir un « B » pour chaque personnage, l’homme et la femme, Peter et Agnès, à qui l’on fait vivre l’ENFER  dans ce film. On relèvera aussi sur cette affiche le mot « honest », soit « honnête » en français qui ramène encore à l’idée que les personnes biens en ce monde se font littéralement taper dessus. Enfin, on peut voir deux « 6 » l’un au-dessus de l’autre juste à droite des cheveux d’Agnès, ce qui ramène au 666.

bug-b-b.jpg

Ensuite on passe à l’un des éléments les plus troublants du film puisque ce que l’on peut lire et entendre n’a strictement aucun lien avec l’action. Lorsque Peter et Agnès tentent d’ouvrir le détecteur de fumée afin de faire arrêter le bruit d’insecte, ils utilisent comme une boule noire n°8 de billard sur laquelle est écrit dans un triangle à l’envers : « Mieux vaut ne rien vous dire maintenant ». Plus clair je crois que l’on ne peut pas ! La plupart du temps on peut opposer des contre-arguments, mais là ils auraient pu utiliser n’importe quel autre objet ou simplement ne pas montrer cette face de la boule et encore moins la lire, que cela n’aurait rien changé au film. Le pouvoir secret sait donc très bien d’où viennent la maladie et ces petites fibres et préfère ne rien nous dévoiler pour le moment (à qui exactement ? qui sait lire ces informations dissimulées ?). Je tiens à rappeler que le film a 7-8 ans déjà.

bug-mieux-vaut-ne-rien-vs-dire.jpg

A 27:01, c'est très récurent voire omniprésent dans les films hollywoodiens mais c'est toujours bien de le signaler, on peut voir un support à ustensiles de cuisine qui forme pour la seconde fois le signe franc-maconnique de l’équerre et du compas :

bug-eq-et-compas-cuisine-retouche.jpg

Maintenant, élément très important sur lequel l’accent est mis plusieurs fois dans le film : on peut voir s’agiter au-dessus d’un chauffage comme des fils qui font penser aux petites fibres de la maladie de morgellons. Il a été volontairement choisi de ne pas rendre visibles ces fibres sortant du corps des victimes pour laisser planer le doute sur la maladie mentale. Par contre tout n’est pas effacé, nous avons ceci sur lequel le plan semble se concentrer à plusieurs reprises à des moments où cela se justifie :

bug-fibres-1.jpgbug-fibres-2.jpg

Voici ce que l’on peut entendre de Peter autour de 32 minutes de manière assez étonnante par rapport à la conversation en cours avec Agnès :

- Tu devrais avoir peur
- Pourquoi ?
- On pourrait te faire du mal, des trucs que t’imagines même pas
- Genre quoi ?
- On peut essayer de te contrôler, on peut t‘obliger à agir d’une certaine manière, ça peut rendre complètement fou.

Juste après cette conversation saute brièvement à l’écran les petits filaments qui s’agitent au-dessus du chauffage comme un interlude A PRIORI sans intérêt…

bug-fibres-3.jpg

A 37:52 nous avons à la fin de la scène d’amour une mante religieuse (praying mantis en anglais, car il ne faut pas oublier qu’à la base le film est en anglais) qui apparait violemment à l’écran. Peter affirme que les insectes seraient des aphidiens, soit des pucerons, donc ceci n’est pas raccord. Ce qui l’est plus, quand on se penche sur la question en connaissant bien les artistes de cette œuvre du 7è art, c’est qu’être une « religieuse » c’est être une Sainte, une personne qui ne fait a priori que le Bien comme le prône chaque religion. Ce qui est tout l’inverse de l’objectif des inventeurs de ces parasites qui prennent un malin plaisir encore une fois à dire qu’ils font le mal de manière totalement impunie. Voilà pourquoi leur choix s’est porté sur une mante religieuse plutôt que sur n’importe quel autre insecte.

bug-mante-religieuse.jpg

On apprend à 55:40 que la petite amie de la copine blonde d’Agnès s’appelle Lavoice. On repère directement le mot « voice », en français « voix » ou « parole », et « la », que par expérience je sais décomposer en « L.A. », soit Los Angeles, ou Les Anges. Ils placent ici que pour ce qui est de la voix que certaines personnes disent entendre dans leur tête et qui ne sont pas victimes de schizophrénie, ils seraient des anges, autrement dit que personne ne pourrait leur attribuer la culpabilité (même explication que pour « mante religieuse », c’est un élément qui revient TRES souvent). Ces nanofibres permettraient donc ce que l’on appelle la télépathie synthétique. Soupirs…

Vient ensuite le passage de l’arrachage de dents de Peter. S’il est vrai que ce sont de minuscules fibres qui sont dans notre corps, nul besoin d’insérer une puce électronique dans une dent ou un nid d’insecte. Il y a donc fort à parier que l’on essaie d’attirer l’attention des personnes atteintes de cette maladie sur des dents réparées ou plombages qui leur auraient été faits. L’objectif serait donc de pousser les personnes à s’automutiler pour renforcer l’opinion de l’entourage selon laquelle la personne serait considérée comme malade mentalement (à 1:07:05). Je parle encore une fois par expérience, mais moi j’ai décidé de garder mes dents et apparemment à raison…

bug-dent-arrachee.jpg

1:09:40 : Ils utilisent de l’aluminium pour essayer de se protéger en prétextant que cela brouillerait le signal des petits insectes qui communiqueraient via les ondes. Cela est totalement inefficace bien-sûr, j’ai moi-même essayé de nombreuses fois d’entourer mes dents, ma tête et tout mon corps de papier d’alu mais cela ne change rien. Peut-être un alliage de métaux peut empêcher les ondes de passer mais alors il faudrait passer sa vie dans une cage de Faraday digne de ce nom par exemple… Ce n’est bien-sûr pas humainement envisageable assorti à un coût exhorbitant pour le commun des mortels.

bug-papier-d-alu.jpg

A 1:14:20 le médecin (Dr Sweet, autrement dit « doux » en français, mais bien-sûr…), après être entré dans la chambre d’hôtel soi-disant infestée, se met à fumer la pipe de drogue. Puisqu’il veut récupérer Peter et qu’il sait surement tout sur cette « maladie » il n’a donc pas peur d’être contaminé par des pseudos insectes biologiques qui pourraient être cachés dans la drogue ou présents dans la chambre.

bug-fume-pipe.jpg

1:20:20 : Fameuse scène d’explication du complot mondial Bilderbergers : visiblement la réalité va bien plus loin qu’une simple puce de la taille d‘un grain de riz dans le corps sur laquelle on cherche à attirer notre attention…

Deux scènes du film sont présentes tout au début et tout à la fin sans que j’arrive à comprendre pourquoi. Le médecin (Dr Sweet) mort allongé au début et à la fin du film, c’est la première et dernière image que l’on voit de Bug. Et, durant le générique de fin on voit aussi les jouets de l’enfant d’Agnès puis la caméra se déplace vers un petit pull rayé que l’on retrouve aussi sur une chaise à côté du médecin mort. Il y a forcément un lien entre les trois : les jouets font référence à l’enfant, la caméra passe des jouets au pull, pull qui est aussi présent sur la scène de crime de Sweet, le médecin a dit qu’il savait que l’enfant était vivant et qu’il pourrait le retrouver… Bref c’est étrange. Ils semblent vouloir faire un lien entre la mort et l’enfant… Cela veut peut-être dire que le médecin aurait menti sciemment, en sachant que l’enfant était mort, pour manipuler la femme et récupérer Peter. Aussi l’enfant s’appelle Lloyd, ce qui signifie « gris » (c.f. wikipédia). Faut-il y voir un lien avec les « petits-gris » qui seraient des extraterrestres déjà sur terre et plutôt pas sympas ? La Llyod est aussi un grand groupe d’assurance…

bug-jouets-enfant-et-pull.jpg

bug-medecin-mort-et-pull-enfant.jpg
Quelques remarques subsidiaires :

- Tout au long du film on peut entendre le bruit d’un hélicoptère qui passerait très bas au-dessus de l’hôtel faisant trembler tout l’environnement. Plusieurs fois aussi l’attention est portée sur le plafonnier de la chambre qui est fait d’hélices tournantes qui rappellent celles d’un hélico. Je pense que cela est utilisé pour montrer la crainte qu’ils font ressentir à des Personnes Cibles comme Peter grâce aux objets volants. Dans mon cas, j’y ai droit aussi mais avec tout ce que la flotte française peut compter dans ses rangs…
- Le docteur Sweet est appelé « Groom Lake » par Peter. C’est le nom d’une base militaire aux Etats-Unis dans l’ultra secrète zone 51.
- Le directeur de production s’appelle John Kuyper. C’est le nom de la ceinture d’astéroïdes qui se situe après Neptune (Mais avec un « i » : Kuiper). Est-ce là un indice de la provenance de ces fibres ?
- Le mari violent porte le nom Goss. On pourrait le décomposer en deux : G et OSS. Le « G » pourrait faire référence à la franc-maconnerie et « OSS » au bureau des services stratégiques américain.
- Enfin, ces petites fibres voraces me font étrangement penser aux petits robots extraterrestres du film Le Jour où la Terre s’arrêta (2008) qui étaient destinées à effacer la présence humaine de la terre. Peut-être faut-il y voir quelque chose d’intéressant…

 

Une chose est sure c’est que la vie d’Agnès n’est pas joyeuse et ressemble fort à ce que peut faire vivre le pouvoir secret aux indésirables. Mari violent, braqueur et emprisonné, enfant enlevé et surement mort, vit dans une chambre d’hôtel, fume, boit, se drogue… Sa rencontre non hasardeuse avec Peter n’est donc peut-être que la suite logique de sa triste vie. Le plus terrible dans tout ça est de ne pas se rendre compte de ce qui nous arrive et de croire que NOUS sommes responsables de nos malheurs. C’est bien pour cela que je me considère comme chanceux dans ma malchance en connaissant l’origine de mes malheurs… En outre, son nom de famille, White, n’a rien du tout de fortuit. La couleur blanche est souvent utilisée pour représenter la pureté. Peut-être ont-ils voulu dire par là qu’Agnès est une personne qui ne ferait jamais de mal à ses semblables. Elle mérite donc une vie d’Enfer

Mon avis c’est que Peter et Agnès sont tous deux des cibles du pouvoir secret mais de manière différente. C’est pour cette raison que, comme le dit Peter vers la fin du film, ce n’est pas un hasard s’ils se rencontrent. La différence entre les deux est que Peter est conscient de qui il a sur le dos et de pourquoi mais Agnès ne le sait pas, et c’est peut-être pas plus mal.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sur Wikipédia plusieurs éléments sont à relever.

Au box-office France on compte 66 copies et au box-office Paris on en compte 13 :

wiki-bug-66-et-13.jpgLors de mon dernier passage sur la page du film pour récupérer ces infos, la dernière date de modification était le 13 août 2012.

wiki-morgellons-modifie-un-13.jpg

Etant donné que Bug traite discrètement de la maladie des morgellons, cela semble gênant que l'on en parle puisque la partie de sa fiche qui y faisait allusion a été supprimée. J'en avais heureusement gardé une capture d'écran ! ^^ Voici ce que l’on pouvait y lire :

wiki-morgellons-13-fonctions.jpgPetite explication de texte : Combien de fonctions sont attribuées au délire parasitaire ? ;)

Aller, c’est facile, je vous laisse chercher dans l'article !

Voici la fiche actuelle du film dans wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bug_%28film%29

 

Pour tout dire, le nom de cette maladie m'a tout de suite interpelé : MORGELLONS. Niveau prononciation, j'ai envie de dire qu'il est tout de même étrange que l'on y distingue pratiquement une phrase : mor-ge-llon => "mort" "j'ai" "long". En effet, ceci est tout à fait raccord avec le mode de communication qui leur permettent de me persécuter et qui me permet de trouver tant d'anomalies, sens cachés et autres joyeuseries dans notre environnement de tous les jours. En cherchant ses origines, on en arrive à apprendre que c'est un nom français ! Il n'a très certainement pas été choisi de lui faire trouver ses origines dans la langue de Molière, cela leur permettant de faire ressortir ce qui pourrait être l'idée clé même de la maladie... Imaginons, sachant que je ne serais pas le premier à l'insinuer, et tant pis pour ceux qui pourraient crier à la foutaise, que ça la soit réellement. Cela voudrait dire que, grâce à cette maladie, le pouvoir secret ("j'ai", ils parlent souvent à la première personne) pourrait se débarrasser ("mort") d'une grande partie de la population (93%, cf. le premier commandement du Georgia Guidestone) sur le long terme ("long"). On rejoindrait alors la trame du film Le Jour où la Terre s'arrêta (2008) comme j'ai pu le préciser plus haut. Mais peut-être m'égarè-je...

 

Pour finir, je me demande s'il ne faudrait pas voir un lien entre cette nouvelle maladie des Morgellons et cette "Fibre Insidieuse", observée au microscope depuis des années, dont parle Mia sur ce sujet du forum On Nous Cache Tout qui date de 2003 :

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/3911-piqures-inexpliquees-sur-le-corps/#entry43840]http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/3911-piqures-inexpliquees-sur-le-corps/#entry43840

Pourquoi ce sujet n'a-t-il pas été développé ?

Pourquoi une telle observation (c'est un fait, une preuve indéniable) n'a-t-elle pas fait l'objet de vérifications, d'analyses etc. ?

Pourquoi aucun site ne semble développer ce thème de "Fibre Insidieuse" ?

Qu'est-il advenu de son auteur, Mia, qui ne semble plus donner signe de vie ?

Pourquoi son site (http://miaelafi.site.voila.fr) n'est-il plus accessible ?

 

Ce sont autant de questions sans réponses...

Commentaires (5)

R. deChamplain
  • 1. R. deChamplain | 11/04/2013

Allo, acceptez-vs quelques ajouts aux monologues de Mia(2003-4) A propos des lettres RUS et HELL, j'y voyais ROSWELL. Quant à BB, que ce soit Big Brother ou BigBoss , c'est pareil. Au sujet de hélice, hé licoptère, je vous raconte: un jour, je lis, assise et un brin de laine de ma veste m'agace car il mesure env. 1 pouce et il bouge dans ts les sens. IL N'Y A PAS UN SOUFFLE D'AIR ET JE NE RESPIRE PAS DANS CE SENS. Je le prends et le pose avec un petit rouleau de poussiere du sol dans un verre d'eau contenant 1¨eau=pincées sel et sucre. L'évolution commence. 2 yeux apparaissent . M. se tient debout sur les fils qui s'étirent. Il ne me quitte pas des yeux. Points accessoires apparaissent et 2 autres entités grandissent,+ volumineuses. L'une sera amorphe, 2po long, couleur de notre rate humaine et sera une source d'énergie qui grimacera de douleur lorsque le M le griffera pour s'y connecter.( Le M devient brillant.) Ceci semble son unique role. L'autre entité ne m'a pas dévoilé son utilité. Il est de meme grosseur et longueur, mais de couleur pale et aussi amorphe,^pour le moment. Un autre moyen de s'approvisionner en énergie pour le M, c'est de faire tourner au-dessus de sa tete, très rapidement ce qui ressemble à une paire d'ailes, cela ressemble à une hélice d'hélico et fait un bruit comme un moteur de moto en action. Encore là, tous les éléments contenus dans l'eau deviennent lumineux à mesure qu'ils s'électrifient.Le bruit parait trop fort pour la grosseur des éléments. Les recherches de c.carnicom, multi-scientiste aux u.s.a. montrent que les M vivent des réserves de fer incluses dand nos érythrocytes, lequel transporte l'oxygène dans notre sang; je mets donc un cube de boeuf dans le verre et sursaute en voyant l'attaque du M sur le cube pour en retirer le sang, donc, le Fe. Le cube devient vite blanc, blafard. Les petits éléments ont des roles variés. Ils tendent les filaments, assemblent les yeux, machoires, dents, organes plus complexes. Tout parait spécialisé, programmé, efficace, rapide. Autres essais plus élaborés portent sur le degré d'intelligence que les chercheur (et possible co-auteurs) reconnaissent aux M dans leur présentation déclassifiée "Owing the weather by 2025". Tous et toutes peuvent chercher là, il est à la fois étrange, surprenant et facile de faire des constatations époustouflantes que je partagerai avec plaisir...salut...Billie

apophis
  • 2. apophis | 02/03/2015

Plaque 635 > 6 + 3 + 5 = 14 > 1 + 4 = 5 > 23. Chambre 7 ? 7 = 2+3+2 . Boule de billard 8 = 3+2+3. Et pour finir ce fameux dialogue à 32 minutes.

Chris
  • 3. Chris | 09/04/2016

Super, merci beaucoup pour tout votre travail.
J'ajouterai juste pour compléter qu'Agnes est l'acronyme (les mêmes lettres dans un autre ordre) d'Anges (en inversant le n et le g) !

Chris
  • 4. Chris | 09/04/2016

*petite erreur ce n'est pas acronyme mais anagramme (toutes mes excuses)

bruleparlesillumines
  • 5. bruleparlesillumines (site web) | 10/04/2016

En effet, il me semblait pourtant l'avoir précisé puisque ce sont bel et bien eux qui sont ciblés préférentiellement.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/05/2015