Torture mentale : De quoi est-elle faite ? (Gang Stalking)

Je n'ai pas encore eu le temps et les capacités d'organiser le vécu de l'expérience là-dessus en règles générales et de vous l'exposer (et ne les aurai certainement pas), mais vous pouvez toujours vous plonger dans les méandres de mon blog qui contient largement de quoi étancher votre soif de savoir le comment du pourquoi de la chose :

 

http://bruleparlesillumines.skyrock.com/

Commentaires (1)

gabir
  • 1. gabir | 21/07/2017

Les possibilités de faire faire des attentats sont multiples. Rappelons que nos gouvernants nous ont informé : "NOUS SOMMES EN GUERRE ». Les systèmes utilisés sur des civils pour les faire plier par des lavages de cerveaux intensifs (24/24h) à lutter contre l’état. Nous assistons, nous, victimes lucides, au laisser faire, des pouvoirs publics qui joue en leur défaveur. Les armes de guerres comme le harcèlement électromagnétique et sonore avec les moyens de la télépathie électronique favorise l’espionnage d’ailleurs en recrudescence ainsi que les atteintes à la sûreté de l’état par l’influence de ces systèmes sur n’importe quels fonctionnaires, décideurs, chercheurs dans les domaines de l’armement ; voir dans les banques, ou autres points sensibles de notre économie. Dans beaucoup d’états et en France les multiplications des piratages informatiques, le rançonnage des grandes entreprises sont pléthores, quoi de plus facile que de pirater un système informatique en connaissant le mot de pass. Pour se faire, ils attendent les personnels susceptibles de fournir les mots de pass had’oc et avec la télépathie électronique, ils s’incrustent dans les mémoires des victimes. Ils récupèrent les mots de pass, ils infectent les systèmes s’ils ne sont pas payés.
Et nous ? En tant que civils nous sommes les victimes d’une guerre qui sera déclarée officiellement lorsque les manipulateurs nous jugerons suffisamment affaiblis pour rentrer sur le territoire Français. Ce qui à déjà commencer les attentats que nous avons subis ont été « téléguider » par des manipulateurs du harcèlement électromagnétique et sonore aux moyens la télépathie électronique. Des terroristes ont repris à leurs comptes les méfaits horribles.
J’emploie (ILS) très souvent parce que nous ne connaissons pas ces êtres abjects, agissant sous le couvert d’un anonymat hypocrite. C’est pourquoi j’invite les victimes et les personnes intéressées par le sujet à constituer un pôle de résistance à la guerre psychologique en déposant les moindres informations ou documents, sur un site ou un blog. Le but est de repérer les manipulateurs pour ester en justice. Pourquoi ? Individuellement ils nous manquent les preuves tangibles, les noms des tortionnaires, les témoins. Pour les témoins nous pouvons témoigner les uns pour les autres.
La question qui se pose maintenant : « Qui paye les dommages de guerres, des tortures psychologiques, physiques, les conséquences matérielles de ces souffrances ? »
D’après une information la dépression est une des maladies qui fait le plus de ravage : le harcèlement électromagnétique et sonore avec les moyens de la télépathie n’a-t-il pas augmenter les patients dans cette pathologie surtout pour les femmes ?
Les opérateurs de ces tortures sont-ils essentiellement des hommes ?
Voilà l’information que l’OMS nous révèle :
Ce trouble mental touche environ 300 millions de personnes dans le monde, dont 3 millions en France, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Parmi elles, beaucoup plus de femmes que d'hommes. Afin de briser le silence qui l'accompagne souvent, l'OMS a fait de la dépression le thème de sa Journée mondiale de la santé 2017, organisée vendredi 7 avril.
Source :(Mathilde Goupil franceinfo France Télévisions Misàjourle07/04/2017|18:41 publié le 07/04/2017|18:41)
Trois possibilités de manipulateurs :
Des espions, là tout est possible
Ceux qui sont salariés de milices para militaire ou de sociétés privées
ou alors des dérives de personnels de l’état. ( le Conseil d’Etat est compétent )

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/02/2014