Boycott/Privation/Isolement (Gang Stalking)

Je n'ai pas encore eu le temps et les capacités d'organiser le vécu de l'expérience là-dessus en règles générales et de vous l'exposer (et ne les aurai certainement pas), mais vous pouvez toujours vous plonger dans les méandres de mon blog qui contient largement de quoi étancher votre soif de savoir le comment du pourquoi de la chose :

 

http://bruleparlesillumines.skyrock.com/

Commentaires (10)

superflu
  • 1. superflu | 20/10/2014

Si vous êtes toujours vivant...
Les ondes pour moi, si c'est ça, se sont un peu calmées. Je n'arrive toujours pas à y croire. Je n'arrive toujours pas à comprendre quand exactement, à la seconde près, ils savent que je m'endors. Je me suis enregistrée. Je ne fais aucun bruit quand je m'endors, et c'est toujours au moment pile où je bascule dans le sommeil qu'ils s'y mettent. Quelquefois, je suis tellement fatiguée que je zappe le sommeil profond pour tomber directement dans le rêve, et puis ils recommencent, et je m'aperçois que j'ai "dormi" seulement quelques minutes, et ainsi de suite jusqu'au petit matin, des rêves aussitôt oubliés, et je replonge, ainsi toutes les 7 ou 10 mns, pour me réveiller à la fois épuisée mais avec le cerveau qui vrille, comme excité. A des moments précis dans la journée, dès que j'ai le malheur de bouger, il y a des tics, comme quand on allume un briquet à gaz, mais un seul tic à la fois, un peu comme quand on se prend une chataigne avec de l'électricité statique. Le pire c'est les travaux publics, toujours à l'heure de la sieste quand j'essaie de récupérer un peu. Comment savent-ils bon sang que je fais la sieste ? Comment peuvent-ils savoir ? Dès que je me lève, les bruits cessent. Et puis les klaxons, les voisins (trois déménagements en deux ans). J'ai toute une armée de retraités contre moi, quelquefois je me demande si ce n'est pas tout le quartier, et cette sono qui vient de je ne sais où dès je sors de chez moi... et puis... et puis... et puis je ne veux pas y croire. Je refuse d'y croire. Je suis athée, trop cartésienne pour croire à ces débilités. Pourtant, tout ce que vous décrivez, à part les hommes en noir que je n'ai pas eu l'honneur de rencontrer, tout est si semblable... Et j'ai tellement peur.

superflu
  • 2. superflu | 20/10/2014

J'ai à peine posté que je regrette.

OpenYourEyes
  • 3. OpenYourEyes | 22/10/2014

Mais bon sang d'où sortent t-ils les fonds !? De nos impôts?sûrement ! Mais quand bien même,on parle de dizaines de milliers d'euros par jours ! Je vous laisse faire la calcul par mois puis l'année etc..le processus ne s'arre t-il vraiment que lorsque la personne en est à bout..Y a t-il vraiment aucun moyen de les contacter?essailler au moins d'instaurer un dialogue pour avoir une réponse à la question :"mais pourquoi moi?" a défaut de pouvoir faire quelque chose si ce n'est de subir ou avoir le courage de partager son expérience comme David ou elle Bèze Béatrice mais je vous laisse deviner le prix des conséquence qui me paraissent toujours bien "lourde" (pardonnez la légèreté du mot..) par apport aux actes mais bien p!US souvent façon de penser qui ne va pas dans le sens d'intérêt de ccertaines crapules en costard à 3000€ dont je n'ai besoin de citer le nom.Il ne fait guerre bon de penser par sois même en se 2ème siècle,surtout quand l'on est libre de par sa pensée et que de plus nos idées sont non conforme aux modes de penses pourri égoïste bêtes et méchant de nos chers dirigeants du gouvernement,qui comme le mot l'indique,nous gouvernt d'une part et nous ment continuellement..A croire que,Dumoin je trouve l'idée séduisante que dans un futur proche l'homme de pouvoir sera étudier comme un spécimen malade d'un vice et soif de pouvoir effroyable d'une cruauté qui n'a d'égal que sa légendaire mitomanie et d'une haine qu'ils ne s'efforce même p!'US à cacher à l'encontre de tout ce qui est plus "faible" ou moins riche car cet homme,appeler plus communément homme politique,n'a jamais su aimer qui et quoi que se soit,même pas sa misérable personne.Pour résumer ces gens sont un Cancer pour eux,leurs entourages,leurs compatriotes et indéniablement par conséquent,pour notre terre mèrre.Bref DSL d'être parti un peu loin mais j'en reviens a ma question initiale,vu les coûts astronomique de ces opérations d'envergures et autres Gang Stalkink,qu'elles raisons,ormis politique bien sur,pourrait pousser nos dirigeant dans ce harcelemeentt (pardonnez la légèreté du mot) constant,qui a pour but,ne nous leurons pas,d'en finir physiquement avec la personne concernés,et bien évidemment cela ne laisse aucune trace et il leurs est facile si besoin de faire passer la personne pour fou\folle et d'efasser jusqu'au passage sur cette terre de certain êtres pour les cas les plus recalsitran.. OOPPSSS je n'ai pas vu l'heure passer,je finirais plus tard j'ai un RDV ! Courage mes amis ?

bruleparlesillumines
  • 4. bruleparlesillumines (site web) | 22/10/2014

Nos impôts c’est secondaire, ce qui rapporte le plus dans le monde, tiercé dans l’ordre :
- Les armes ;
- La drogue ;
- Le sexe.

Et tout ceci bien-sûr totalement défiscalisé.

Ceci dit il faut prendre compte qu’une grande partie du harcèlement/torture est sans nul doute automatisé via la technologie, dont je ne saurais affirmer avec certitude sa composition, ce qui réduit considérablement les coûts et notamment humains. Par contre, si de notre point de vue nous ne voyons pas le retour sur investissement cela ne veut pas forcément signifier qu’il n’existe pas, au contraire, ces gens-là ne sont pas semble-t-il à dépenser pour du beurre. Donc ce qu’ils réalisent est a priori nécessaire pour eux et le jeu en vaut la chandelle. Pour quelles raisons précises dans mon cas et dans ceux d’autres ? Je ne saurais là aussi être formel, seuls eux semblent détenir la clé du mystère.

Superflu
  • 5. Superflu | 23/10/2014

@ OpenyourEyes
Dans un premier temps, quand ça nous tombe dessus, il est primordial d'essayer de garder la tête froide, sans vouloir faire de mauvais jeux de mots (brûléparlesilluminés), et surtout faire bien le distingo entre ce qui ne se révèle être qu'un pur hasard, et cette volonté féroce de nous nuire. Il m'a fallu trois déménagements en deux ans pour m'apercevoir que quelque chose ne collait pas dans l'hostilité systématique et quasi immédiate que je suscitais où que je me trouve. Pour ma part, je ne crois toujours pas en des illuminatis, et en rien d'occulte à ce qui m'arrive. De même que je ne vois pas d'images subliminales dans les logos des multiples camions que je croise, (l'essentiel des logos étant composé avec presque toujours les mêmes formes géométriques, que l'on retrouve de la plus stupide des sectes jusqu'à la pub la plus visionnée dans le monde). En revanche, je crois à des sociétés secrètes, genre franc-maçonnerie, ayant suffisamment de pouvoir pour s'acharner sur tout individu récalcitrant, dénonçant, et résistant à toute forme d'exploitation de l'homme par l'homme telle qu'elle appliquée actuellement et depuis bien longtemps maintenant. La remise en cause du sacrosaint triptyque « travail, famille, patrie », peut générer des réactions menaçantes. Donc oui, c'est politique. Nous sommes censés nous résigner à obéir, travailler, et consommer, et ce n'est pas du goût de certains détenteurs du pouvoir. Quant à essayer de leur parler, je ne vois pas trop comment. En ce qui me concerne ils n'ont jamais le même visage (leurs pions), et qui aller voir lorsqu'un « tic » retentit systématiquement quand on déglutit, ou quand on se gratte machinalement la tête, sans passer pour fou ?
A qui dire qu'on est réveillée toutes les dix minutes par des ondes, suivie en permanence par des travaux publics, toujours à proximité du premier marteau-piqueur venu ? Si ça c'est pas de la paranoïa !

Superflu
  • 6. Superflu | 23/10/2014

Au temps pour moi. Bon, il semblerait qu'illuminatis et certaines loges maçonniques soient liées. Donc si j'accorde un certain pouvoir de nuisance à la franc-maçonnerie, je peux donc supposer, pour ne pas me contredire que j'accorde le même "privilège" aux illuminatis, et y crois aussi mordicus. Enfin, une société secrète ou une autre... au point où j'en suis. Je vais finir par croire en Dieu si ça continue comme ça ! Non, je rigole !

bruleparlesillumines
  • 7. bruleparlesillumines (site web) | 24/10/2014

C'est de la paranoïa dans un premier temps du moins aux yeux de ceux qui ne savent pas et ont du mal à le croire mais aussi aux yeux de ceux qui savent (très nombreux bordel !) et qui la ferment dans le meilleur des cas, vous dénigre ou vous attaque dans le pire.

Sachant bien-sûr que le principal problème étant que peu de personnes cherchent à comprendre, c'est pourtant pas faute d'avoir tenté la médiatisation en plus de 3,5 ans, sinon il y en aurait tant des choses à dire. Même les dizaines de milliers de visiteurs par mois sur mes créations numériques ne créent aucune effervescence.

Mila
  • 8. Mila | 01/01/2016

Pour mon cas le gang-stalking s'est franchement intensifié en 2006, avec son funeste cortège de persécutions en tout genre, surveillance chez moi, (je le sais car ces psychopathes faisaient un résumé, il y avait des mères de famille principalement et un père de famille qui me résumaient ma soirée de la veille avec mes enfants ! avec des critiques où des truc du genre "c'était bien l'histoire qu'elle a lu a ces gamins hier soir, t'as vu ce qu'elle a cuisiné aussi ? avec le menu détaillé !) oui, parce que ces dingues parlaient de moi à la 3ème personne, juste à côté de moi, devant l'école quand j'attendais mes enfants, mais ne s'adressaient jamais à moi !, le hic, c'est que n'étant pas en 2006 au faite de ces rituels sataniques (pour moi cela en est), je n'avais pas la connaissance des fm, on peut aisément comprendre la peur immense et l'angoisse que cela pouvait me faire, j'ai alors décidé de faire des recherches avant de devenir folle où de faire un avc à cause de la peur (coeur qui battait extrêmement fort), je commençais aussi à me demander si je n'étais pas un fantôme !. Un jour un des leur a dit à voix haute en me voyant arriver :"pff! elle est pas encore crevée avec tout ce qu'on lui fait".
Je peux témoigner que Dieu m'a littéralement sauvé, sans Jésus mon Seigneur et Sauveur je serais morte, seule je n'aurais pas pu survivre à un tel déferlement de méchanceté, c'est une certitude pour moi. Depuis je suis en Christ et lui seul peut sauver.
(le dernier paragraphe vient de s'effacer !,je le réecris une deuxième fois)

Aujourd'hui, après des années de souffrance, Dieu m'a littéralement sauvé, je ne rentre pas dans les détail, mais il s'agit là bie d'un sauvetage, sans Jésus mon Seigneur et Sauveur, je serais certainement morte.

bruleparlesillumines
  • 9. bruleparlesillumines (site web) | 01/01/2016

Une grande partie des véritables cibles individuelles se bat mais si elle pouvait ne souhaiterait plus être de ce monde.
Estimez-vous heureuse d'apprécier encore quelque chose de ce monde de sorte de vous sentir bien encore en vie.

Et la seule façon de s'en sortir = Mourir, sur le moyen ou le long terme, comme mon père en son temps.

Mila
  • 10. Mila | 02/01/2016

Oui, je m'estime heureuse, bien sur. Ce monde j'y suis mais je ne suis pas de ce monde. J'appartiens à Dieu, Jésus-Christ.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/02/2014