Les armes psychotroniques, quand la fiction devient réalité

Les procédés des armes psychotroniques ou RF (radiofréquences) ont été exposés lors de la conférence de Los Alomos vers fin 1993. “Cela consiste à transmettre un champ d’énergie destructeur pour les équipements électroniques ou une information sous la forme d’un champ radioélectrique ou électromagnétique modulé d’une façon spécifique en direction d’une personne ou d’un groupe de personnes afin d’influencer le comportement psychologique.” Les artificiers savent généralement qu’il vaut mieux éviter d’utiliser à proximité des détonateurs dans de la dynamite ou des pains de plastic, un talkie-walkie, et à plus forte raison un téléphone portable. L’émission d’un portable pourrait en effet en provoquer l’explosion. {Livre, Armes de l’ombre (Les), Marc Filterman, Ed. Carnot, Collection Ciceron}  La neurobiologie a de multiples aspects, dont des applications thérapeutiques pour lesquelles on utilise la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) : maladie d’Alzheimer, épilepsie, dépressions, chocs… La « décennie du cerveau » a aussi connu de spectaculaires progrès dans le domaine des lésions de la moelle épinière en permettant à une personne paralysée de contrôler un ordinateur ou un membre avec un implant cérébral. Que ce soit dans les universités, les entreprises privées ou l’armée, les progrès en neurotechnologie n’ont pas fini de nous étonner… Mais n’oublions pas, comme nous l’a appris la Guerre froide, que si la technologie peut soigner, elle peut aussi nuire. La SMT est développée à des fins militaires ; grâce à des impulsions électriques à proximité du crâne, on stimule l’humeur, modifie les rythmes du sommeil et développe la créativité.  L’éminent neurologue Francis Crick déclarait en 1994 que « nos joies et nos peines, nos souvenirs et nos ambitions, notre sentiment d’exister en tant qu’individu et notre libre arbitre ne sont en fait rien d’autre que le comportement d’une immense assemblée de cellules nerveuses et de molécules qui leur sont associées ». Les scientifiques contemporains qui sont au service des élites politiques néo-conservatrices œuvrant pour la domination américaine du monde partagent-ils ce point de vue ?  La recherche sur l’utilisation des ondes électromagnétiques en tant qu’armes pour déformer la perception humaine et générer des effets psychosomatiques négatifs commença après la fin de la 2° guerre mondiale. Quoique les services officiels américains aient prétendu que les soviétiques soient impliqués dans ce domaine, il est révélateur que les soviets aient proposé une interdiction totale de la guerre électromagnétique. Du matériel a déjà été expérimenté aux USA, sur des rats dans un premier temps, induisant successivement des nausées, des tumeurs et d’autres symptômes. Au sein de certains services de défense des USA, on a parlé des effets des fréquences sélectionnées pour différents usages opérationnels. En d’autres termes, les américains savent quelle fréquence utiliser pour obtenir une réaction précise sur certaines parties du cerveau humain. Le champ ELF qu’il produisit stimulait la production d’histamine des cellules du cerveau, ce qui induisait une nausée immédiate.  Dans les années soixante, la recherche sur les armes électroniques s’est scindée en deux domaines distincts. Le premier concerne l’action des armes agissant sur des fréquences de même nature que l’activité électrique du cerveau humain, soit 14 Hertz. Ces fréquences sont appelées ELF, d’après les lettres initiales de Extraordinarily Low Frequencies (Fréquences extrêmement basses).  L’autre domaine de recherches sur les armes électroniques concerne les micro fréquences auxquelles on se réfère sous le nom de ” Rempart de guerre micro-onde “. De telles armes agissent à l’opposé des ondes électromagnétiques Elf, c’est à dire sur des fréquences extrêmement élevées. Ces ondes sont utilisées ordinairement pour les radars et les fours à micro-ondes, par exemple. Le principal avantage des ondes EHF (Fréquences extrêmement hautes) sur les basses fréquences EFL, c’est que leur transmission s’opère en ” ligne droite “, et qu’elles peuvent être dirigées facilement vers des cibles minuscules. En comparaison, les ondes Elf tendent à se disperser largement. Des rats habitués à se battre méchamment quand on leur pinçait la queue, acceptèrent le pincement avec une passivité relative quand ils furent irradiés avec des micro-ondes pulsées en Ultra Haute Fréquence. Dans les années 1970 des expériences de contrôles à distance de micro-ondes ont été effectuées dans des prisons sur des sujets humains. (Suicides) {Dossier, Technologie de contrôle à distance de la pensée (La), Serge Monast, Ed. RINF}

 

Les diverses armes secrètes  psychotroniques :

Téléportation par apports psychiques ou psychotroniques de documents secrets contenus par exemple dans des chambres fortes ; transport d’armes sur le lieu de l’engagement ; introduction de charges explosives dans le camp ennemi Radionique, Psionique ou Bionique : télé transmission de maladies Transmission de schèmes morbides selon le principe mito-génétique des micro-ondes (affaire ambassade à Moscou 1963-1976) ; «3 avril 1984, la directive US n°138 de papa Bush autorise l’utilisation d’ondes électromagnétiques comme arme sur les citoyens américains et étrangers » ! Proposition loi US n°28/3 du 30/11/2000 de D. Kucinick : interdire les armes « systèmes basés sur le sol, la mer ou l’espace utilisant des radiations électromagnétiques, psychotroniques, acoustiques, lasers ou toute autre forme d’énergie dirigée contre des individus ou des populations, à des fins de guerre de l’information, de manipulation des émotions, ou de contrôle mental ». C’est la guerre pour le contrôle de la pensée qui commence.

 Modifier la gravitation par déstabilisation gravitationnelle, détruire des installations. Energétique d’hyper espace : armes de transmission d’énergie émanant de l’hyper-espace, ou canons d’hyper espace, utilise le principe des ondes scalaires ou électromagnétiques pour introduire par ex des énergies nucléaires ou électromagnétiques au sein du territoire de l’adversaire ; on peut diriger un potentiel énergétique contre des missiles par ex, ou même provoquer des tremblements de terre, éruptions, et modifications climatiques. ELF (Energie à très basse fréquence) : influencer corps et esprit humain par des ondes, combinées par ex à des schèmes d’endoctrinement psychique : conditionner les populations, provoquer des hallucinations, et aussi des modifications atmosphériques. En utilisant des oscillations de 3 à 20 Hz, on provoque sur les sujets exposés des symptômes de confusion, anxiété, nausées, désynchronisation cérébrale. De 7 à 9 relaxation et méditation ; pas de protection possible style cage de faraday. Modification du comportement des foules (4 impulsions actualisables : agressivité, envie immédiate, attirance sexuelle, recherche de sécurité et de norme. Exemple spectaculaire d’efficacité sur les manifestants de Copenhague en 2009).

 On pourrait provoquer la mort à distance avec des générateurs PT provoquant des effets biologiques, psychologiques, climatiques, et géophysiques Amplificateurs PT russes hyper-spaciaux pour transmettre par résonance des explosions atomiques. DCA de dématérialisation : transformer par ex des charges nucléaires ou leurs vecteurs en énergie nulle, et en matière nulle. Bio générateurs : transmettre des énergies destructives par télétransmission : par perturbations psycho physiologiques, modification des ondes cérébrales, troubles de l’équilibre, altérations du rythme cardiaque, affections psychiques, troubles de la personnalité. Artificier des phénomènes virtuels, hologramiques, célestes : simuler des apparitions, des installations militaires, des groupes humains… Arsenal psychotronique ou armes corpusculaires : la dématérialisation par arme à rayons corpusculaires de haute énergie ( russes depuis 20 ans) pour détruire les missiles inter continentaux : près de Semipalatinsk et aussi à Saryashagan (Kazakhstan) : comparable aux rayons lasers avec principe de rayonnement d’énergie ; de mini explosions nucléaires, provoquées à l’intérieur de sphères d’acier gigantesques, libérant des énergies d’impulsion permettant d’accélérer les protons d’hydrogène en faisceaux jusqu’à une vitesse proche de la vitesse de la lumière ( accélérateur de particules refroidies par air, et l’énergie nécessaire à la propulsion des rayons est fournie par des générateurs d’énergie électrique dans lesquelles un gaz ionisé à haute température -plasma- passe à travers un champ magnétique, puis est recueilli dans deux électrodes ; le laser sert à traverser l’opacité de l’atmosphère par échauffement des molécules de l’air. Les accélérateurs de particules sont quant à eux des appareils destinés à communiquer une grande énergie cinétique à des particules électriquement chargées (protons ou hadrons, par ex) ; ceux de là-bas sont des accélérateurs circulaires, grâce à Pavlovsky, spécialiste russe des systèmes d’énergie d’impulsion. Ces générateurs convertissent, par compression d ‘un champ magnétique, de l’énergie explosive  (chimique ou nucléaire) en énergie électromagnétique, pouvant libérer de puissantes impulsions électriques (d’après une publication datant de 1980 !) Transmetteurs à ondes scalaires : espèce de DCA de dématérialisation, que l’on ne peut pas contrer par des obstacles défensifs pour les enrayer par exemple par des impulsions électromagnétiques, comme on le peut pour le précédent : alimenté en marche continue par 13 convertisseurs Moray de haute capacité, ( les convertisseurs tirent du vide de l’énergie au zéro absolu en quantité illimitée, ce qui permet de déployer un bouclier permanent, impénétrable, au-dessus de la région à protéger ; écran formé d’énergie électromagnétique, et issu de la jonction de deux ondes scalaires hémisphériques de fréquences différentes émises successivement par le transmetteur : à l’intérieur de son champ d’action, les molécules et les atomes sont entièrement ionisés et fortement excités, d’où la formation d’une boule incandescente : tout objet s’approchant de ce bouclier permanent est inactivé et détruit puisqu’il perd la totalité de son énergie électrique ; ils absorbent aussi les rayons gamma et les électrons de Crampton). Couplé à des systèmes radars longue portée : pour produire des entités d’énergie électromagnétique comme des armes à action directe. But : détruire un potentiel en énergie nulle et en matière nulle selon le principe de l’ortho-rotation : sans causer de dommages collatéraux ni laisser de résidus ! Signal virtuel et impulsion radar associés à l’aide d’un interféromètre : ce qui permet de fondre la saisie et la désintégration de l’objectif visé en une seule opération.

 Signaux radar modulés psychotroniquement : on arrache systématiquement des photons aux électrons pour les rendre pour ainsi dire virtuels : ainsi ces photons sont privés de leur charge et de leur qualité de champ, se transforment en neutrinos qui vont se perdre dans l’espace ; l’étranglement du flux d’électrons devrait entraîner le détérioration des mécanismes électroniques de commande et de mise à feu ; on désactive de cette manière par dématérialisation se produisant au stade de l’ortho-rotation suivant : matières , bombes, charges électriques, résidus radioactifs, ce qui pourrait dit-on les précipiter dans une sorte de non existence (!) dans l’hyper espace… Cette méthode nécessite qu’on conçoive un système d’ortho-rotation composé de trois zones d’énergie disposées de façon concentrique et qui se déploieraient autour du secteur à protéger, et ce jusque dans l’espace extra atmosphérique ; il s’y produirait des déformations spatiales ainsi que des rotations autour d’axes immatériels (càd existant hors de notre univers !) : le moindre objet s’approchant de ces écrans hyper énergétiques passerait de l’état de matière à l’état électromagnétique : d’un biochamp à un autre …Si vous continuez, il passe à l’état bioplasmatique : en lui faisant franchir le seuil de l’univers immatériel. Si vous continuez, il passe à l’état de forme d’existence virtuelle ponctuelle Problème : ça s’accompagne forcément d’un bouleversement de la structure spatio-temporelle de notre univers !!!

 ESP ionage précognitif : spiritisme par bande magnétique avec recognition de la voix de scientifiques défunts ! On transmet dans l’espace un accord harmonique personnel exactement chiffré en fréquence et composé de treize suites de sons, eux mm émis dans la gamme d’ondes courtes supérieure au moyen d’une porteuse spéciale Définition : radiation implique : une haute énergie ionisant la matière qu’elle traverse ; une ionisation convertit intégralement ou partiellement en ions cette matière, un ion étant un atome ou un groupe d’atomes possédant une charge + ou – formée par la perte ou le gain d’électron(s) : phénomène lié à la chaleur, la lumière, les ultraviolets, ondes radio, tv, portables ; la rotation d’une particule chargée crée un champ analogue au champ magnétique terrestre( ceinture van Allen à 3200 et 16000 km au-dessus de l’équateur); ainsi l’ionosphère est la partie électriquement chargée de l’atmosphère Champ : zone qui se trouve autour d’un corps chargé ; en outre action à distance d’une charge sur l’autre. Il existe donc un échange d’énergie entre tout organisme et son milieu, macro comme micro Spin : non pas une période de rotation de la particule élémentaire sur elle-même, mais une certaine quantité d’énergie liée à cette particule se présentant mathématiquement comme une rotation sans que quoi que ce soit tourne dans ladite particule, selon des « nombres quantiques d’étrangeté » (par ex un électron va passer au mm moment par deux trous différents), réalités occupant des gradations sérielles entre réalité et irréalité. Durée de vie souvent excessivement brèves, avec trajectoires et énergies modifiées par et à l’observation (principe d’incertitude d’Heisenberg) : ces particules existent pour un observateur uniquement par la façon dont elle se manifeste à lui

 Quark : entité, sous particule atomique dont la charge électrique est fractionnaire : triplet de symétrie unitaire : 1 quark pour 2/3 et 1 nark+1lark pour 1/3 : avec cette curieuse entité se construirait le noyau d l’atome. 1 quark vaut 20 protons, mais ce mm proton ne comporte que … 3 quark !! CERN : appareillage gigantesque Intersection Stockage Rings, anneaux de stockage qui révèlent la possibilité de manipuler le temps : les protons y circulent à TGV proche de la V de la lumière, accompagnés de particules possédant une durée de vie très brève (comme les mésons par ex) qui voient alors leur « temps » se ralentir et leur vie s’allonger : d’où on peut les observer. Tachyon : particule hérétique, discontinue, n’ayant plus la limite obligatoire de toute particule de ne pouvoir dépasser la Vitesse de la Lumière en raison d’une inertie devenue infinie, ils franchissent cette limite et en mm temps ne la franchissent pas : un univers intemporel, entièrement spatial : elle peut voir d’un seul point spatial plusieurs points dans le temps Hadrons : particules lourdes du noyau atomique : structures composées dont les composants sont à nouveau des hadrons, chacun « maintenu » par des forces associées d’autres hadrons, chacun de ces hadrons étant maintenu à son tour par des forces émanant du premier hadron : chaque particule aide à créer les autres qui … la créent elle-même (« lanière de botte ») : l’univers est un hologramme d’entités en constante inter génération. Application au cerveau : la conscience agit comme un transducteur de fréquences analysant les patterns (modèles simplifiés d’une structure) de transformation impliqués par le passage d’un domaine de fréquence à un autre. But du CERN : capter le « boson de Higgs », standard des éléments de matière élémentaire permettant de maîtriser les premiers pas vers un univers double, consonance tachyonique ou hologrammique. Cet objectif … occulte n’a pas pu être atteint par les expérimentations du 11 septembre 2008 ni celles de l’année suivante.

Il serait plus simple de révéler aux gens le secret de l'univers : "la matière est une illusion seul l'esprit existe, voilà ce qu’ils ne veulent pas que vous sachiez cela vous amènerait à reconsidérer votre positionnement spirituel et à chercher des réponses là où ils veulent vous détourner .Que chacun s'interroge et cherche, cela est le premier but de votre vie "sur le chemin de la foi la vérité est écrite"

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/11/2012