Allemagne

Quand on a eu affaire pendant des années, mais encore aujourd'hui, au mode de communication du pouvoir secret et à son état d'esprit, et bien certaines choses raisonnent dans votre tête assez directement. Cela dit c'est tellement énorme que c'est vous-même qui les rejetez pendant un temps qui peut être très long avant de les exposer tellement vous vous dites que c'est impossible, que cela va trop loin, que vous êtes un des rares à accéder à cette vision de ce qui nous entoure, que de toute façon qui va vous suivre dans votre démarche et quand bien même on vous suivrait, qui va en faire quoi. Mais au bout d'un moment il faut y aller, vous semblez destiné à tout jamais à cela, votre démarche est des plus honnêtes qui soient, vous êtes accessible plus que personne dans ce domaine, alors on prend son courage à deux en assumant la charge, tout en prenant les pincettes qu'il faut pour à chaque fois garder le pourcentage de doute inhérent à cet ésotérisme/occultisme forcément imparfait par nature et, avec cette expression je me mets dans la poche bon nombre d'hésitants, tiré par les cheveux ^^.

C'est ainsi que, et ce sont bien souvent les proximités chronologiques qui mettent la puce à l’oreille, le nom de la chancelière allemande, ANGELA MERKEL (élue depuis 2005), m’a fait penser à une actualité du pouvoir secret en relation avec l’une de ses victimes, MICHAEL JACKSON (décès en 2009).

En effet, « angel » étant, voir la partie des signes concernée par les mots-clés, souvent employé par le pouvoir, et la « parophonie » (même son ou presque) du nom de « Michael » (prononcé en anglais « maïkeul », oublions la phonétique internationale peu la connaissent) revenant souvent avant mais surtout après sa mort, j’ai (osé !) imaginé que son élection pouvait avoir un lien avec le traitement de faveur infligé au chanteur. Comprendre par-là que le pouvoir place en guise de message que pour ce qui est de Michael Jackson, il n’a rien fait de mal (« angel » ou « ange ») c’est-à-dire que peu sauront la vérité, ceux qui la sauront ne diront rien et de toute façon ils resteront dans les cas impunis.

Puissè-je avoir tort, car quand on imagine ce qui sous-tend une telle manipulation au plus haut de ce qui est pour la majorité d’entre nous le pouvoir officiel de nos pays, on bascule dans une dimension de notre réalité des plus abracadabrantesques, extraordinaires, paranormales. Et pourtant, cela se retrouve si souvent et partout de mon point de vue, que le hasard et les coïncidences n’ont leur place qu’à un seul endroit : la poubelle.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 01/08/2014