Roberto Saviano : Le faux traqué ?

Roberto Saviano vit sous protection policière depuis le 13/10/2006. (wiki)

Film Gomorra : Sorti en France le 13/08/08 et aux Etats-Unis le 13/02/09. Budget de 6,2 millions de dollars. Durée : 137 minutes (wiki)

En 2006, à la suite du succès de son récit documentaire Gomorra, très accusateur à l'égard des activités de la Camorra, il est victime de menaces de mort. (wiki)

Le recto de la pochette de l’album Soledad (sorti en 1999 => trois 9 à l'envers => 666) de Pascal Obispo, qui fait passer des messages pour le compte du pouvoir secret comme la plupart des stars dans leurs oeuvres, m'a de suite fait penser à lui... Mais peut-être que je me trompe. Voyez plutôt :

pascal-obispo-soledad.jpg
Je trouve l’image et le titre "Soledad" ("seul") assez révélateurs de la situation présumée de Saviano depuis 2006. Peut-être n’est-il qu’une pure invention du pouvoir, car l'album a 6/7 ans de plus que le livre, qui projetait déjà à cette époque de se servir de lui. Ou alors, cas inverse, ils connaissaient déjà à l'époque ses ambitions de publier des livres dans le domaine et prévoyaient qu'il allait se retrouver tout seul, isolé. Question : Etait-il déjà rasé en 1999 ? Cela ne change pas grand chose, car cela aussi aurait pu être prévu, mais c'est une indication.

Ma théorie est que Saviano est un personnage créé de toute pièce afin de faire la promotion de l’association suivante « mafia = ultra peur » à travers le monde. Le livre Gomorra s’est énormément vendu ainsi que le film éponyme qui a été vu par un grand nombre de personnes dans de nombreux pays, et Grand prix du jury du festival de Cannes s’il vous plait (!). Il semble que la promotion du personnage et de tous les produits dérivés ait été bien assurée partout à travers le monde. Du coup, le pouvoir secret arrive à faire imprimer dans les esprits que les affaires de la mafia il ne faut pas toucher, qu’il faut la fermer et passer son chemin. C'est un moyen extrêmement puissant pour calmer les récalcitrants sur certaines affaires. Là où les personnes diraient :
- « Ce sont les illuminatis ! Parfait ils s’en foutent de moi ce sont des élites » ;
- « Ce sont les francs-maçons ! Ils ne font pas de mal à une mouche se sont des philosophes et des philanthropes qui travaillent leur amélioration personnelle » ;
- « Ce sont les satanistes ! Ces groupuscules isolés qui font des incantations et qui jouent avec les chiffres ne sont pas dangereux » ;
- « Ce sont les sionistes ! Pfff, rien à voir avec Israël » ;

il suffit de remplacer un seul mot : « C’est la ma… la ma-ma… » et hop il n’y a plus personne ! Rapide efficace, peu coûteux et beaucoup moins ennuyeux qu’un ou des décès suspects. Personne ne se doute que toutes ces entités sont les mêmes et que l’emploi de l’une ou de l’autre appellation est fonction des personnes auxquelles ils ont affaire.

L’instauration du climat de peur pour tenir les masses tranquilles fait partie des points phares à surveiller en permanence pour le pouvoir secret. En effet, comme le titre de la chanson de Prodigy qui est traqué par les illuminatis « Real power is people », ce qui donne le pouvoir aux puissants c’est le peuple. Et ce que l’on donne on peut le reprendre à tout moment, si tant est que tout le monde réagisse en même temps…

Dernièrement il a même animé une émission à la TV italienne. C'était un traqué condamné à mort et cela devient une star dans tout le pays ! Quand je dis que sa situation est étrange...

 

D'autres signes permettent d'étayer ce point de vue, j'en rajouterai et ne pas hésiter à m'en soumettre si vous en trouvez.

 

Commentaires (1)

Nicolas
  • 1. Nicolas | 09/02/2014

Tu peux ajouter que mafia et franc maçonnerie peuvent fusionner. Exemple: la loge P2, ou encore plus récemment OPERATION TIBERIUS (@googler en anglais), ou comment la mafia a fait main basse sur Scotland Yard (ecxusez du peu!)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/08/2013