Hommes en noir - Men in black

Les deux hommes, qui sont passés chez moi et qui passent chez de plus en plus de personnes afin de tous peu à peu nous soumettre à ce pouvoir néfastement dissimulé, semblent correspondre, d'après mes recherches, aux hommes en noir ou men in black (en référence au film hollywoodien bien sûr, par ailleurs, dans cette page beaucoup de références sont faites aux films ce qui se comprend aisément car le 7è art est un des moyens d'expression pour le pouvoir secret utilisant des histoires réellement observées). On en entend surtout parler pour ce qui concerne les personnes ayant vu des OVNI, mais en réalité leurs attributions sont bien plus étendues et concrètes.

Ils nous seraient envoyés par le pouvoir secret, en effet, les véritables dirigeants on ne les rencontre jamais d'autant plus qu'ils se situeraient en un endroit inaccessible (!), avec des buts personnalisés selon les personnes (ne vous y méprenez pas, même s'ils peuvent paraître pour complètement différents selon les situations, on a bel et bien affaire aux mêmes).

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Devenir un agent à leur service - Documentaire Le Jeu de la Mort et film The Box

Ils peuvent proposer (mais il est bien difficile de refuser) d'être en contact permanent avec eux pour devenir un "chat", un "cat" ou encore un "chat noir", c'est-à-dire qu'il sera question de vous proposer régulièrement de réaliser des actions, néfastes pour la cible, pour le compte du pouvoir en échange de rétributions diverses et variées ou tout simplement de la tranquillité (c'est vous ou la cible, soit vous mettez une pichenette soit vous prenez une grosse claque). On vous dit en outre qu'aucune conséquence négative ne vous arrivera (mon oeil ouais !) et que s'il devait y en avoir ce serait eux qui en assumerait la totalité des responsabilités. Au départ les demandes sont surement sans gravité, puis elle va en augmentant petit à petit, au rythme des éléments de votre vie que vous auriez à perdre, tout comme il en est question dans ce documentaire vraiment bien réalisé par France 2, Le Jeu de la Mort, dans lequel il est question de l'agentisation :



https://www.youtube.com/watch?v=6gsKGyMZ_Q4

Aussi, le film The Box (2009) montre clairement une rencontre entre un homme (pour ne pas en mettre deux sinon le rapprochement serait trop visible) curieux mais présentant très bien, c'est loin d'être toujours le cas, venant frapper à la porte d'une famille dont la vie est entourée de malchance afin de leur faire une énigmatique proposition : celle de gagner une grosse somme d'argent en échange de la mort aléatoire d'une autre personne dans le monde. En gros, on élimine les êtres les plus vertueux par un transfert de vie vers les plus mauvais (sacrée humanité !). Voici la bande-annonce :


http://www.youtube.com/watch?v=NRZ2h3jYJew

A noter le mot "Jew" ou "juif" en français à la fin de l'adresse Internet de cette vidéo. Rien de plus à signaler là-dessus, ce qui ne serait pas le cas de tout le monde.

Pour rajouter quelques éléments qui collent au thème j'en citerais pour l'instant deux : 

- Un article du Citoyen Engagé, dont le blog dénonçant en grande partie un complot juif a été supprimé voilà quelques années de cela, intitulé La Mafia Juive qui avait pour image d'illustration deux hommes vêtus de costards et chapeaux noirs ;

- Une interview d'Alain Soral qui parle de "Mafia des Mafias", à savoir une organisation qui chapeaute toutes les autres telle que je la décris sur ce site, qu'il qualifie de juive :


https://www.youtube.com/watch?v=I5L08ayXxaE

 

 

Empêcher de devenir gênant ou de gagner trop de pouvoir sans être sous leurs ordres - Film Coeurs Perdus en Atlantide

Ils peuvent entrer en contact avec des personnes détenant des capacités exceptionnelles telles que des pouvoirs parapsychiques ou extrasensoriels, afin de leur proposer des travailler pour eux, de les enlever pour les étudier ou de les empêcher d'utiliser ou de développer leurs dons. Le film Coeurs Perdus en Atlantide (2002) raconte ce genre de situation. Là aussi la bande-annonce est parlante :



http://www.dailymotion.com/video/x96wwy_coeurs-perdus-en-atlantide-bande-an_shortfilms#.Udrmk21YwSU

 

Passer un contrat/accord afin d'obtenir la gloire, la célébrité, du pouvoir

Ils peuvent passer des contrats qui engagent à vie, la plupart du temps personnalisés, avec certaines personnes pour les faire devenir des célébrités, des stars du cinéma ou de la musique etc. grâce à l'emprise qu'ils ont sur nos sociétés pour être leurs porte-paroles, leurs ambassadeurs, leurs moyens d'expression. Quasiment toutes les stars états-uniennes et françaises (et des autres pays sous l'emprise de l'empire états-unien) sont dans ce cas.

J'en veux pour preuve ces stars américaines qui commencent à le dire ouvertement à leurs fans comme si elles souhaitaient qu'on les aide à les sortir des griffes de celui avec qui elles ont passé un accord, tout en sachant qu'elles ont signé à vie : Âmes vendues au diable

 

Exemple concret - Mon cas

En guise d'exemple détaillé et concret d'une personne accessible, je vous mets en lien ici ma très brève intervention radio chez Bob vous dit Toute La Vérité (10 min), durant laquelle je décris le passage des deux hommes dont je parle dans l'introduction de ce site, que l'on pourrait considérer comme une recherche de partenariat avec moi pour devenir un pion puissant à leur service ("on avait besoin de vous") :


http://www.youtube.com/watch?v=9F-SzkGE3-Q
 

Dans mon cas, la voiture était entièrement noire, toutes vitres teintées et c'était un PT Cruiser de Chrysler.
Les deux gars avaient la cinquantaine, béret de type Kangol, beaux costards et n'étaient pas marrants.
Il était 11 heures du matin quand ils ont frappé à la porte, un mardi de septembre 2007.

pt-cruiser-route-66.jpgUn commentaire laissé sur un des articles de mon blog semble préciser le motif de leur passage :

Proposition hommes en noir 3http://bruleparlesillumines.skyrock.com/3165004940-Mardi-29-mai-2013-Et-si-j-avais-pas-pose-le-pied-on-the-dark-side-of.html

 

Réduire au silence les témoins de scènes compromettantes - Film L'Agence, interview d'un ex agent de la CIA, cas de Richard Glenn au Canada

Ils peuvent chercher à réduire au silence ceux qui auraient vu ou entendu des choses compromettantes (OVNI, magouilles, documents officieux, secrets d'Etat etc.). Une scène du film L'Agence (2011) nous en donne une version possible (à savoir que le titre du film en version italienne est "I guardiani del destino", littéralement Les gardiens du destin, comment être plus clair ?) :
 


http://www.youtube.com/watch?v=rPOMqrTB1fc

Dans l'interview qui suit d'un ex de la CIA mourant souhaitant faire des révélations en particulier sur les OVNI et ET, à 15:50 il évoque la rencontre avec deux hommes en noir sortant d'une voiture noire qui lui demandèrent de ne rien publier et de se taire :


https://www.youtube.com/watch?v=WfZotWU-Odg

Sur le lien suivant d'une interview de Richard Glenn, ufologue canadien, encore une fois sur l'émission radio Bob vous dit Toute La Vérité, on peut l'entendre parler de sa rencontre non joyeuse avec ces fameux men in black (rare témoignage, tout comme le mien) :

http://bvdtlv.blogspot.fr/p/conspiration.html

Elle est aujourd'hui difficile à trouver sur le net cette interview, donc si vous ne la trouvez pas adressez-vous à moi car je l'avais sauvegardée à l'époque.

 

Récupérer les dus de certains trafics qui ne tournent pas à leur avantage - Film Pulp Fiction

Les prétendants au titre de maîtres du monde ne faisant pas dans le bénévolat, récupérer des biens ou de l'argent de trafics en tout genre quand on y a trempé. Le film Pulp Fiction (1994) en donne un exemple, un peu extrême, mais il y a de l'idée avec cette scène :
 


http://www.dailymotion.com/video/x9wbb0_pulp-fiction-ma-scene-pref_shortfilms

A noter le 666 de la main qui est fait après avoir demandé au mec de rester sur le canapé.
A noter aussi l'autre 666 sur les chiffres de la mallette au moment de l'ouvrir.
J'ai relevé quelques autres éléments dans cette scène (La descente à l'appartement) que vous pouvez consulter à cette page : Pulp Fiction

 

Des mecs sympas... - Introduction d'un spectacle d'Elie et Dieudonné

L'introduction du spectacle d'Elie et Dieudonné au théâtre du Splendid (1991) pourrait éventuellement aussi faire penser à eux... (Perso cela ne fait aucun doute, dès 50s)


https://www.youtube.com/watch?v=IxsreOlpfX4


... d'autant plus au vu des symptômes et maladies évoqués dès 2:52 qui, en dehors de toute plaisanterie, collent tout à fait à ce que je peux rencontrer au cours de mon périple (en prenant évidemment en compte qu'aujourd'hui ce sont vingt ans d'évolutions technologiques qui nous séparent de ce sketch) : Torture physique : Quels sont les symptômes, maux et sensations ? (Harcèlement électromagnétique)

A retenir aussi :

- "Toutes les issues de secours sont bloquées, elles ne vous seront donc d'aucun secours" => Testé en 2007 lors de mon départ 500km plus à l'ouest de chez moi en france (confère mon blog) pour un "On vous aurait suivi jusqu'au bout du monde" et faut voir le monde ! A cette époque-là, je n'étais pas passé par l'eau (mer) mais un an plus tard oui. C'est alors que j'ai pu constater que :
- "Ah oui, les water sont closed" => Les eaux sont fermées, à savoir les mers et océans de sorte que vous ne puissiez pas vous échapper non plus (Perso : Un hors-bord à l'aller et au retour, port d'Hyères dans le Var)

 

Avec eux, tout est possible - Compilation Thug Life Français n°4 de Captain Zap

Un MIB fait son apparition dans l'extrait de l'émission La France a un Incroyable Talent dès 4:13 (et pour moins d'une minute):


https://www.youtube.com/watch?v=lrX1RJEgCSQ

A retenir : « Mon talent c’est qu’avec moi tout est possible », avec sans aucun doute une fin de phrase coupée au montage : « surtout le pire ».

Sur une musique de Dr Dre – The Next Episode, pour laquelle je ne vois de prime abord aucune explication mais il y en a forcément une, rien n'étant laissé au hasard.

On voit quatre fois le logo du chat ce qui me semble-t-il est le record de tous les extraits de cette compil.

La vidéo suivante est sur une musique qui parle d’explosifs (« explosive » en anglais) ce qui peut selon être considéré comme un « boom »

 

Lien avec les ondes de harcèlement/torture - Documentaire de Jesse Ventura

Une rapide référence leur est faite dans le documentaire de Jesse Ventura sur Les Envahisseurs du Cerveau (via les ondes bien-sûr) dont l'analyse et des liens vers le visionnage se trouvent ICI.

Jesse ventura ti fin men in black
 

Empêcher l'humanité d'avancer trop rapidement - Avis de Jacques Bergier

Jacques Bergier les évoque brièvement lors de sa dernière interview avant sa mort ci-dessous, en disant qu'ils existeraient depuis des milliers d'années dans le but d'empêcher une diffusion trop rapide du savoir au sein de l'humanité. Je n'ai malheureusement pas en tête l'endroit exact où se trouve le passage de cette longue interview de deux heures dans lequel il en parle, mais l'indiquerai dès que possible.


https://www.youtube.com/watch?v=o9f9neBGk-c


Ils viennent taper à votre porte et hop, vous la fermez - Un sujet sur le forum jeux-vidéo.com

Ce topic du forum jeuxvideo.com apporte aussi quelques éléments sur eux, de manière ironique évidemment, sachant que ceux qui interviennent sont quasiment tous dans la confidence :

http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-92940988-1-0-1-0-complot-illuminati-je-sais-tout.htm

 

Les gardiens des pays "riches" - Une réflexion personnelle sur une de leurs possibles raisons d'être

D'une raison possible du passage de ces deux hommes envoyés par le pouvoir

Réflexion.

Si ces mecs-là viennent frapper à notre porte, c'est, plus ou moins car cela dépend des personnes et des situations, pour que nous réalisions des actes pour le compte des puissants de ce monde en échange de la tranquillité. Nous ne sommes à ce moment-là plus libres dans notre façon de penser et devenons en quelques sorte les serviteurs de nos propriétaires. Quand on ne connait rien à la réalité du monde ou que l'on ne s'y est pas trop penché, on ne comprend pas trop pour quelle raison on devrait se plier à leurs injonctions. En effet, l'impression d'être totalement indépendant est parfois très prégnante tant les vérités nous sont cachées. Or nous ne le sommes pas, personne ne l'est réellement. Par rapport à de nombreux autres pays, nous sommes des privilégiés.

Les gens du peuple français restent des esclaves de ceux qui ont le pouvoir, aucun doute là-dessus, mais nous sommes les esclaves des cages dorées en comparaison à la situation des habitants de la majorité des autres pays. Ce n'est pas pour autant que nous avons plus de qualités qu'un pakistanais, un somalien ou un chilien, mais c'est comme ça. Sans nous en rendre compte, car la plupart d'entre nous sommes nés dans la commodité française et n’avons connu que ça - nourriture surabondante, eau potable partout, services sociaux très développés, sécurité importante, aides diverses et variées dans de nombreux domaines - nous profitons de fait de l'emprise de notre pays ou groupement de pays sur d'autres, comme en Afrique (cf. "la France à fric"), par la guerre, le chantage, la corruption ou toute autre méthode terroriste qui fait la part belle à notre nation. C'est ainsi depuis toujours, l'homme est un loup pour l'homme, on y aura droit pendant encore des siècles. Donc, chaque jour en vivant dans cet environnement où il fait bon vivre, nous tirons avantage des revenus de ces méthodes pas du tout catholiques, qu'on le veuille ou non. En effet, je n'ai pas choisi sciemment d'asservir d'autres pays, d'autres humains pour mon propre petit confort personnel, tout comme je n'ai pas choisi de naître en France.

Cependant, le fait est là, indéniable, que nous l'ayons voulu ou pas, en vivant ne serait-ce que le plus simplement possible d'autres humains travaillent pour nous, en ce moment même, et pour certains dans des conditions que l'on n'ose même pas imaginer. Ceci se fait par le truchement de nos dirigeants, secrets ou pas, qui réalisent des guerres, attentats, catastrophes naturelles partout dans le monde pour la bonne santé du pays. Donc, par voie de conséquence, nous leur sommes redevables des bonnes conditions dans lesquelles se déroule notre existence, que l’on rejette ou non ces pratiques… Et c’est peut-être à ce moment où l’on tape à notre porte que le lien de subordination indirect, totalement invisible, souvent incompréhensible et régulièrement considéré comme inadmissible pour un citoyen de la plèbe, se manifeste, prend forme.

Ceci ne nous est pas expressément expliqué, enfin je ne pense pas, mais le diktat nous est malgré tout imposé. Le pire reste qu’au fond ils n’ont pas tout à fait tort, enfin dans l’absolu. Mais relativement au fait que nous n’y sommes pour rien, que cela brave tous les principes édictés dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par exemple, que nous n’avons pas demandé d’être les bénéficiaires du dur labeur d’esclaves, ni même de naître dans un pays comme le nôtre, ils ont évidemment tort à 100%. Malheureusement cela semble être les règles qu’il faut accepter indépendamment de nos états d’âmes, du moins si l’on souhaite avoir un minimum de tranquillité dans notre vie.

Il est possible d’agir contre ce système, mais il faut le faire intelligemment à l’intérieur même de celui-ci. Cela se fait en prenant des décisions raisonnées et raisonnables (équitables, écologiques, justes etc.) au bon moment, en créant des supports d’informations (sites, brochures, livres etc.), en soutenant les structures et organisations existantes financièrement ou en donnant du temps, en partageant, échangeant, tout ce en quoi l’on croit avec son entourage plus ou moins proche... Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’un humain seul ne peut changer les choses à grande échelle sur le temps de sa courte existence, la masse étant celle qui détermine tout le reste. Mais, tel le colibri, il peut sans relâche donner le meilleur de lui-même, tout en tentant de sauvegarder sa vie, pour bâtir un monde meilleur pour tous. « Soyez le changement que vous voudriez voir dans le monde », mais tout en restant, tant que faire se peut si vous souhaitez vous épargner les foudres de l’un ou de l’autre, dans les clous du modèle imposé.

Brulé Parlesilluminés

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans tous les cas le but général est de suivre le plan, les projets du pouvoir qui ont été décidé pour l'humanité (comme on peut l'entendre dans l'extrait du film L'Agence plus haut). La première fois que l'on croise ce genre d'info cela fait tout drôle, peut-être même pouffer tellement on a du mal à y croire, mais je regrette de devoir vous annoncer que c'est malheureusement bien vrai.

Commentaires (32)

jb
  • 1. jb | 28/11/2013
bonjour je vous contacte car moi aussi suite au décès de mon père,ça à commencé par sa cousine,elle à reçu plusieurs appels anonymes et les gens ne répondent jamais ,et depuis 2 ans ça fait pareil chez moi,je voudrais si possible votre mail pour racontez en détails mon histoire,merci.
bruleparlesillumines
  • 2. bruleparlesillumines (site web) | 28/11/2013
Allez dans CONTACT, tout y est.
moi
  • 3. moi | 02/04/2014
Il y a aussi deux hommes en noir dans Eye Wide Shut, qui raccompagnent Nick à l'hotel, et qui sont aussi cités dans le journal lors de la mort de la prostituée (le journal raconte qu'elle a été amené par deux hommes dans son hotel, puis qu'elle a fait une overdose).
J'ai regardé ce film hier soir, et beaucoup d'éléments m'ont fait pensé à ce que tu racontes dans ton blog. Et ce qui m'a choqué le plus, c'est que son réalisateur, Kubrick, est décédé avant même que son film puisse sortir en salle... ça m'a vraiment troublé quand j'ai lu ça
bruleparlesillumines
  • 4. bruleparlesillumines (site web) | 02/04/2014
Comme quoi...

Mais on est souvent poussé à ce que ce genre d'évènements se produise. Il y a tellement d'éléments troublants sur ce point essentiel de mon histoire, notamment AVANT ma seule et unique expérience dans ce domaine mais aussi après, que je n'ai pas encore eu le temps de mettre en relation, en ordre et en évidence... C'est tout bonnement ahurissant. Nous ne serions même plus maîtres de nos propres pensées, si tant est qu'on l'ait déjà été un jour...

La vie d'une femme de joie ne vaut rien à leurs yeux. Elle ne servent souvent que d'appâts, de pièges, de moyens de chantage etc. C'est malheureux. Quand je pense à quel point certains hommes les aiment dont moi.

Le sexe et l'argent semblent diriger une bonne partie du monde. Il faut éviter de mêler les deux. La luxure étant un péché au milieu de 6 autres, tôt ou tard s'y adonner posera problème. Pour certains c'est très tôt, pour d'autres tard. Nous n'avons pas les mêmes valeurs à leurs yeux (à leur œil).

Mais c'est loin d'être le seul domaine dans lequel ils interviennent. Pour mon père ils sont passés a priori ex nihilo. Jamais de toute sa vie il n'aura su pour quelle réelle raison ils s'étaient présentés à lui, ni même que la plupart des malheurs qui allaient arriver à lui et son entourage étaient liés à ces deux personnages. Je ne sais pas quel est le mieux à vivre.
Nicolas Clegg
  • 5. Nicolas Clegg | 03/04/2014
Pour Kubrick, c`est connu et analysé en profondeur que Eyes Wide Shut est une dénonciation qui lui a coûté la vie. Ce film est une réponse à sa fille qui a rejoint la scientologie. Il utilise Cruise le scientilogue pour dénoncer les maçons. De sérieuses analyses et videos en anglais sont disponibles.

Aaah lala, Kubrick pour avoir du succèd, a accepté de passer par la douane. Il en a bien profité pour les servir. Et là, il retourne sa veste. Et il paye. Très courageux de sa part, en tout cas.

Sinon, il y a ce wiki, sympa concernant le gang stalking. J`invite l`auteur à le consulter attentivement.
http://www.gangstalkingwiki.com

Tchao.
PS: Valls? Quel choix:ancien du Grand Orient, du Siècle, et ayant participé à au moins une réunion du Bilderberg. Sans oublier, dans une vudeo, sa déclaration de de solidarité éternelle à Israel. Bref, un bon petit soldat :)
bruleparlesillumines
  • 6. bruleparlesillumines (site web) | 03/04/2014
On a aussi coutume de taxer Kubrick d'avoir réalisé le tournage du faux premier pas de l'homme sur la Lune. Donc pour avoir fricoté avec eux, au final même si ce film fut réalisé pour les dénoncer je ne suis pas certain que son bilan soit positif.

Quant au lien de Kiwipédia, il est tout à fait intéressant et particulièrement complet, merci. Une rareté difficile à trouver en langue française. Mais évidemment mes liens ne font pas partie de ceux présents dans la page, pourtant c'est bientôt trois années d'intense travail que j'aurais réalisé en tentant de le faire connaître le plus possible. Par ailleurs tout n'est pas à prendre pour argent comptant. On ne sait pas qui est derrière donc rester critique face à toutes les infos présentes.
Caliel
  • 7. Caliel | 10/05/2015
Je trouve ça bien triste d'en arriver a voir le mal partout... Oui il y a des informations cachées, mais ce n'est pas pour de mauvaises raisons, l'humanité n'est pas prête à connaitre certaines choses quand on voit la haine entre les peuples, les guerres... Tant qu'on ne fonctionnera pas comme citoyens du monde, dans l'unité, beaucoup de secrets doivent le rester. Il faut savoir faire la part des choses. "Pouvoir" ne signifie pas "Manipulation". Des gens bien peuvent user de leur pouvoir dans un but d’élévation de l'humanité. Je ne suis pas du tout en accord avec ce que vous dites sur ce site, mais j'espère tout de même que vous êtes assez ouvert pour accepter que des gens (comme moi personnellement) use de leur influence et de leur capacité oratoire ou psychique pour aider le plus grand nombre, faire avancer la société. N'oubliez pas qu'avant d’être français, chinois, américain, franc maçon, illuminati, catholique, bouddhiste, médecin ou boulanger, nous sommes avant tout humain, et les humains sont bons ou mauvais, on ne peut pas catégoriser un groupe de gens. Avant de se demander si quelque chose que vous ne comprenez pas est bien ou mal, demandez vous tout simplement "pourquoi?" sans jugement.
J’espère que vous comprendrez mon point de vue
Cordialement
bruleparlesillumines
  • 8. bruleparlesillumines (site web) | 11/05/2015
Si je le vois partout c’est parce qu’il est bel et bien partout. Serge De Béketch disait par exemple de la FM qu’elle a vocation à faire connaître la présence de satan dans le monde. Faites un tour sur mon blog et essayez de me trouver où est-ce qu’un gramme de ce que je décris (Cacher des choses, manipuler, traquer, persécuter, torturer, boycotter, discréditer, rabaisser, humilier, blesser, amoindrir, affaiblir, fatiguer, biaiser, briser, brider, brimer, calomnier, piéger, isoler etc.) peut être assimilé à du bien ? Je ne relève pas une once de positivité de la part de cette horreur sur pattes qui nous sert de grand manitou. Les seuls éléments positifs qui me sont arrivés je les ai obtenus grâce à mes seuls efforts et persévérance malgré les bâtons dans les roues, et Dieu sait qu’ils sont multiples et, pour la plupart, imparables.

Encore heureux que des gens bien peuvent, avec le peu de pouvoir dont ils disposent, à la manière du colibri, tenter de travailler pour l’Amour en ce monde. Mais aujourd’hui aucune personne de bonne volonté ne peut obtenir beaucoup de pouvoir si c’est pour en faire bon usage. L’usage qu’un humain a de son pouvoir doit l’être en majorité pour notre chef actuel, j’ai nommé, il faut bien que quelqu’un le fasse, satan, point. Certains ont bien par le passé essayé des choses… Coluche… Balavoine… Pour ne parler que des français.

Que nous soyons qu’entre êtres humains ? Rien n’est moins sûr lorsque l’on avance dans la connaissance de ce monde. Je n’ai aucune certitude là-dessus. Avant je pensais comme vous, désormais pour moi si, on pourrait catégoriser un groupe de gens, dans l’hypothèse où ne serions qu’entre humains du pied de la pyramide jusqu’en haut : http://zone-7.net/v3/psychopathie/humanite-les-deux-races

« Avant de se demander si quelque chose que vous ne comprenez pas est bien ou mal, demandez-vous tout simplement "pourquoi?" sans jugement. » => Alors oui, je connais l’idée : « Ne jugez pas une réaction même si elle parait exagérée, commencez d'abord par jugez l'action qui l'a provoqué. », et m'en sert souvent pour prendre du recul face aux évènements. Toutefois, et désolé si je vous contredis, il existe des évènements dans notre monde dont la nocivité est absolue. C’est le cas de la méchanceté, des meurtres, des tortures mais de bien d’autres choses. RIEN ne peut les justifier. Aucune réponse au « pourquoi » de la torture par exemple ne saurait être humainement (et j’insiste sur le terme car je me pose de plus en plus de questions) acceptable. Ceci dit n’hésitez pas à me prouver le contraire. Le réponse au "pourquoi" la voici, il nous la donne de lui-même : https://www.youtube.com/watch?v=EHY4I29jxjo

Donc non, je suis loin d’être d’accord, trop superficiel et succinct comme raisonnement, notre monde demanderait beaucoup, beaucoup plus d’approfondissements.

Et, comme toujours, je mets mon avenir en gage dans mes paroles.
Marc Legrand
  • 9. Marc Legrand | 24/09/2015
Comme vous m'y invitiez durant notre dernier échange, voici mes questions. Certaines portent sur la rencontre proprement dite et d’autres ne semblent pas avoir de rapport direct. Répondez, bien sûr, aux unes comme aux autres, car un lien étroit pourrait bien exister entre tout cela.
Naturellement, je vous en dirai davantage plus tard.

01 – Date et heure précise du passage des deux hommes en noir
02 – Lieu exact de la rencontre ; avez-vous constaté, avant, pendant et après la rencontre, des faits inhabituels aux endroits précis où se sont tenus successivement ces deux personnes ?
03 – Y a-t-il eu des témoins ? Si oui, qui ? Et quelles ont été leurs réactions ? Si non, est-ce selon vous normal ou, au contraire, anormal, que personne n’ait été là à cet instant de la journée ?
04 – Cette rencontre est-elle semblable à celle que votre père a vécue par le passé ? Si oui, en quoi ? Si non, qu’est-ce qui diffère entre les deux rencontres ?
05 – La date de la rencontre est-elle particulière pour vous ?
06 – Même question pour celle de la première attaque visant le sommeil (13 octobre) ?
07 – Êtes-vous sujet à des rêves (réellement) prémonitoires ? Si oui, depuis quelle date ?
08 – Expérimentez-vous des expériences de déjà-vu ? Si oui, à quelle fréquence et depuis quand ?
09 – Percevez-vous votre environnement dans le noir absolu, en l’absence de toute lumière ?
10 – Quel temps faisait-il quand vous avez rencontré ces personnes ?
11 – Vous arrive-t-il de percevoir des pensées comme venant de l’extérieur de la pièce où vous vous trouvez avec une ou plusieurs autres personnes et ensuite de savoir intuitivement que telle ou telle de ces personnes va verbaliser précisément telle ou telle de ces pensées ? (Ce qui ne manque pas d’arriver.) Si oui, depuis quand et à quelle fréquence ? Cela vous gêne-t-il ?
12 – Toujours sur les pensées… percevez-vous parfois vos pensées comme en avance ? A tel point que vous pouvez les choisir, les trier, verbaliser l’une et non pas l’autre. Si oui, depuis quand est-ce le cas et éventuellement à quelle fréquence ? Même question : cela vous incommode-t-il ?
13 – Expérimentez-vous des récurrences de 11 11 dans votre existence ? Toujours pareil, si c’est oui, dites-moi si ça date de l’enfance ou si c’est venu plus tard.
14 – Pratiquez-vous ou avez-vous pratiqué des techniques occultes ? Si oui, lesquelles ? Je pense à voyance, méditation, spiritisme, yoga, incantations, mantras, maraboutage, etc.
15 – A votre connaissance, était-ce le cas pour votre père ou un autre membre de votre famille ? Cherchez plutôt un ascendant davantage qu’un collatéral.
16 – Expérimentez-vous des faux réveils ? C’est-à-dire que vous rêvez être réveillé du rêve précédent mais ce n’est pas le cas. Toujours même question : si oui, depuis quand et selon quelle fréquence ?
17 – Décrivez-moi précisément à quoi ressemblaient vos deux hommes en noir : âge, taille, poids, traits du visage, signes particuliers, accent, boutons, grains de beauté, cicatrices, vêtements, odeur ; comme si vous deviez aider la police à en dresser le portrait robot.
18 – Y a-t-il eu contact physique entre vous ? Ne serait-ce que pour leur serrer la main.
19 – Ont-ils touché quelque chose ? N’importe quoi. Même un simple objet.
20 – Ont-ils mangé ou bu ? Utilisé vos toilettes ?
21 – Ont-ils dérangé quelque chose chez vous ? Dérobé un objet ? Déposé un truc à eux ?
22 – Avez-vous noté quelque chose d’inhabituel après leur passage ? Odeur, par exemple.
23 – Sont-ils entrés dans la maison même ? Si oui, ont-ils demandé votre permission comme s’ils en avaient expressément besoin pour y pénétrer ?
24 – Vous avez parlé de leur valise vide… leur avez-vous demandé ce que cela signifiait ? Si oui, qu’ont-ils répondu ? Est-ce le seul détail curieux les entourant ?
25 – Ces personnes vous ont-elles fait des avances d’ordre sexuel ?
26 – Avez-vous rêvé de proches décédés après leur passage ?
27 – Avez-vous remarqué des choses inhabituelles sur votre corps après la rencontre ? Je pense surtout à des cicatrices, mais ce n’est pas exhaustif.
28 – Y a-t-il eu des bruits (craquements ou explosions) chez vous ou dans votre environnement immédiat (voisinage) avant, pendant et après la rencontre ?
29 – Avez-vous déjà expérimenté des expériences de lévitation ? Y compris à votre insu, sans pour autant rechercher ce genre de phénomènes.
30 – Êtes-vous déjà sorti de votre corps ? Avec ou sans perception de votre corps physique ?
31 – Vous évoquiez un ami mort dans une fusillade dans le village voisin (Cf. interview chez Bob) des années avant la rencontre ; faisiez-vous référence à la tuerie de Cuers du 24 septembre 1995 ?
32 – Expérimentez-vous dans votre quotidien des synchronicités avec le film d’animation Frozen ? (C’est une question très sérieuse.)

Ce sera tout pour le moment.
Si nécessaire, je vous poserai d’autres questions après que vous ayez répondu à celles-là.
Prenez votre temps. Répondez en plusieurs fois si vous préférez. Faites au mieux selon votre forme.

Fraternellement,

Marc
bruleparlesillumines
  • 10. bruleparlesillumines (site web) | 03/10/2015
01 - Mardi 26/09/07 aux alentours de 11h
02 - Devant chez moi, dans la rue ; Évidemment ! Mais certainement pas ceux que vous pensez.
03 - Des voisins, dont une qui est décédée et depuis ils ont quasiment tous déménagé... ou été recrutés ;). Aucune réaction inhabituelle. Beaucoup de remous (trafic automobile bien supérieur à la normale) durant le court instant où ils sont passés. Normal qu’il y ait eu beaucoup d’activité, cela permet de noyer le poisson, de créer des diversions, distraire.
04 - Non : Le fait que je savais à qui j’avais affaire avant même de les connaître (c.f. la discussion avec un ami autour de mes 8 ans), le fait que des conséquences dramatiques s’en sont suivi de manière consciente dans mon cas, le fait qu’ils avaient apparemment une demande spéciale (celle d’acheter la maison) à faire à mon père ; Oui : Deux hommes, qui frappent à la porte de la même maison, pour un très court entretien des plus étranges
05 - Non, mais elle l'est sans aucun doute pour eux.
06 - Non, idem (13/10/1307 : Date de l'arrestation de templiers par ordre du roi, en clair : On me défonce pour que ma famille perde son patrimoine)
07 - Non
08 - Non
09 - Non
10 - Beau
11 - Non
12 - Non
13 - Non
14 - Non, à part la méditation du vide total de l’esprit de temps à autre (celle de Bruce Lee ;) https://www.youtube.com/watch?v=VqHSbMR_udo)
15 - Non, pas à ma connaissance
16 - Non
17 - La cinquantaine, taille moyenne, bien en chair, costards, bérets (de partisan, de type Kangol dans les années 90 pour les jeunes pour ceux qui connaissent), visages souriants au départ mais on sent qu’il n'est pas naturel et ils ne tardent d’ailleurs pas à le faire retomber (odeur : trop éloigné ; Signes particuliers du visage : Trop éloigné dans le temps, ceci dit je les reconnaitrais sans aucun doute du premier coup d’œil)
18 - Non, mais il parait qu’on « change sa main quand on la met dans celle d’un autre »…
19 - Non, à part l’interrupteur de ma sonnette
20 - Je n’ai pas accepté leur visible souhait de pénétrer chez nous
21 - /
22 - /
23 - Non, mais le fait est que les entrées étaient toutes fermées. Je me suis mis à la fenêtre pour répondre, donc peut-être se seraient-ils introduits sans rien me demander si cela n’avait pas été le cas. M’enfin comme vous dites, ils n’arrivent JAMAIS par hasard, ils souhaitaient peut-être que le fait d’entrer vienne de mon choix personnel. Ceci dit ils ne m’ont pas exprimé clairement le besoin d’entrer, ils me l’ont fait comprendre (ou du moins ont essayé).
24 - Non, j’ai été assez ferme et succinct dans mes réponses à des questions qui de toute façon étaient trop « évasives », floues, vaseuses (je n’aime pas ce qui n’est pas clair), pour que je m’y intéresse.
25 - Non (Celle-ci m’a fait rire ^^)
26 - Non
27 - Non, pas dans les mois qui suivirent en tout cas, bien après évidemment et il n'est pas nécessaire d'avoir atteint les profondeurs de mon blog pour en prendre connaissance.
28 - Avant non, pendant non (mais bon les souvenirs qui me restent sont sporadiques) et après oui évidemment, en grande quantité, en permanence, de tout mon environnement, humain collabo et non collabo, animalier et insecte, de toute matière (c.f. les « boom »)
29 - Non, enfin si peut-être pour une partie précise du corps alors que j’étais en train de dormir une fois bien particulière
30 - Non
31 - Oui
32 - Évidemment voyons (Je ne m'étalerai pas là-dessus)… mais pas seulement : confère l’extrait du film L’Agence de cette même page (Le pseudo de Matt Damon dans le film est mon prénom et le film sort l'année où ce genre d'échange avec eux a eu lieu, pour ne citer que cela).

"Libertairement"
Marc Legrand
  • 11. Marc Legrand | 03/10/2015
Merci encore pour avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je vous fais un petit commentaire. Ne vous sentez pas obligé d'y réagir, a fortiori tout de suite. Ce sont juste quelques réflexions de ma part, à chaud, qui nous aideront peut-être à y voir plus clair.

Premièrement, je m'interroge sur l'histoire de la maison. Ces deux hommes (et leurs commanditaires, surtout) semblent en effet intéressés par cet endroit. A-t-il quelque chose de particulier ? Quand une activité se répète en un même lieu à travers le temps, il peut y avoir anguille sous roche. Vous y voyez une histoire d'argent. J'y vois pour ma part quelque chose de bien plus complexe et moins terre à terre, disons. Comme le dit l'adage, il faut se méfier des apparences.

Le 13 octobre auquel je pense, moi, c'est le 13 octobre 1917. C'est la première fois dans l'histoire de l'humanité qu’une entité non identifiée a prédit puis réalisé un "prodige" (à Fatima, au Portugal) devant des dizaines de milliers de témoins. J'ai du mal à y voir une simple coïncidence.

Le 26 septembre, c'est le 269e jour de l'année non bissextile... ce qui était le cas en 2007 ; et aussi 96 jours avant la fin de l'année. Vous qui aimez les chiffres, cela devrait vous parler. Par contre, en 2007, le 26 tombait un mercredi, non un mardi ; soit le jour de Mercure, le dieu des marchands et des voleurs. J'imagine que vous aviez déjà fait le rapprochement.

Si vous ne pratiquez aucune activité dite de méditation, ésotérique ou carrément occulte, continuez ainsi. Cela ne ferait qu’empirer les choses. Evitez d’essayer de « faire le vide » je sais aussi par expérience que cela ne fera qu’accentuer les problèmes.

Je note que vous ne les avez pas touché, et inversement. Je présume que vous ne les avez pas vus non plus appuyer sur la sonnette. (Ce qui, de toute façon, ne prouverait rien.) Ils ne sont pas non plus entrés chez vous mais semblent vous avoir suggéré de les laisser entrer. Ce sont là des points intéressants. Mais ils ne sont pas entrés et c’est très bien ainsi.

Questions floues, évasives, vaseuses. C’est ce qu’il m’avait semblé en vous lisant. Cela arrive souvent, apparemment. Et encore, vous avez eu du bol que la conversation ait été à peu près intelligible. Le coup de la valise vide est amusant, en soit. C’est presque poétique. :)

Pour les avances sexuelles, cela arrive souvent mais personne ou presque n’ose en parler. Toutefois, le fait qu’ils soient restés dehors peut expliquer qu’ils n’aient pas procédé ainsi.

Pour les bruits que vous percevez, fréquents depuis leur passage, il y a probablement rapport de cause à effet. Bien sûr, le fait que vous soyez davantage angoissé peut accentuer votre gêne, mais ne peut pas produire les bruits. S’ils surviennent, c’est que quelque chose ne va pas. Prenez les comme des manifestations de type poltergeist. Amusez-vous en. Je l’ai expérimenté. Au bout d’un moment, quand vous finissez par vous moquer de ces bruits et, derrière eux, de leurs possibles auteurs, ils finissent pas diminuer en intensité, devenir moins fréquents et disparaître. Ce qui signe évidemment leur artificialité comme la réalité de ce que vous vivez… un harcèlement. Mais plus vous leur montrerez que ces bruits vous gênent, plus ces bruits se multiplieront. Répondez au phénomène par le mépris, l’amusement non feint et l’indifférence, parfois. Ca finira par disparaître. Résistez au diable et il fuira loin de vous. (Jacques 4 :7) Ce n’est pas un vœu pieux, cela fonctionne ; je l’ai expérimenté moi-même. Je ne vous donne ici que des solutions pratiques qui ont fait leur preuve, ce que j’ai vécu et vu de mes yeux mêmes. Les auteurs de ces phénomènes bluffent. Ils ne sont pas aussi puissants que vous le pensez. Mais si le bluff fonctionne et que la peur et le désespoir s’en mêlent, là, ils sont effectivement sur le point de l’emporter.

Concernant la tuerie de Cuers, ça ne m’étonne pas du tout. C’est aussi un trait que l’on retrouve dans différents témoignages tel que le vôtre. Un de vos proches a péri de mort violente, ici dans un acte effroyable tout à fait exceptionnel en France. (Pour le moment.) Ce n’est pas anodin.

Etes-vous baptisé ? Il est possible que le baptême protège de certaines actions malfaisantes qui, à nous pauvres mortels, nous paraissent, disons, paranormales. Dites-vous, maigre consolation je le reconnais, que si les deux hommes étaient entrés chez vous, c’eut été encore pire, bien pire, que ce que vous vivez depuis lors. Vous avez été bien inspiré de les laisser à la porte.

En tous les cas, votre témoignage, plus encore dans les détails que vous fournissez ici, est conforme à ce que j’en attendais. Vous avez un profil particulier : intelligence largement supérieure à la moyenne, hyperesthésie, hypersensibilité, cognition excellente, perception très développée. De nombreuses personnes répondant à ce profil sont « ciblées » comme vous dites. Mais l’identité des auteurs est encore plus bizarre que vous ne l’imaginez.

Je ne tournerai pas autour du pot. J’ai des solutions pratiques à l’ensemble de vos problèmes. (Le mot est faible.) Si vous désirez vraiment vous débarrasser fois pour toutes de cette emprise, c’est tout à fait envisageable. Si cela vous intéresse, contactez-moi à mon adresse électronique et je vous expliquerai ce que je sais, ce qui vous arrive et ce qu’il faut faire pour vous en libérer. La route est longue et il vous faudra de la volonté. Beaucoup de volonté.

Comme on dit : « Aide-toi, et le ciel t’aidera. » :)

Et si pour une raison ou une autre, vous ne voulez pas de mon aide, dites le moi et je laisserai tomber. Mais vous ne pourrez pas dire que personne ne vous a donné un coup de main ou proposé de vraies solutions si vous dites non à tout sans savoir, sans expérimenter, ce qui chez moi et d’autres a toujours porté ces fruits à plus ou moins longue échéance.

Vous aurez été prévenu. Averti.

Mais si vous me dites non aujourd’hui et que vous revenez sur votre décision plus tard, pour peu que je sois encore disponible à l’adresse indiquée, je vous aiderai sans problème. Ce que vous traversé, je l’ai vécu et je sais que si l’on ne m’avait pas aidé, je serais dans un état pire que le vôtre à l’heure qu’il est. Alors si je peux renvoyer l’ascenseur et aider à mon tour…

Si vous préférez qu'on reste ici pour échanger, je suis OK aussi.

C’est vous qui voyez, qui décidez.

Fraternellement,

Marc
bruleparlesillumines
  • 12. bruleparlesillumines (site web) | 03/10/2015
Il aurait été si simple de demander de vendre la maison ou de faire en sorte qu’elle le soit, sachant que c’était ce qui était prévu à cette époque (estimation faite par une amie travaillant dans une agence immobilière à l’appui), si ce n’était qu’elle qui était en cause dans cette affaire. La seule chose qui nous est chère est la valeur qu’elle représente, non pas sentimentale, mais pécuniaire, de quoi retrouver un bien équivalent ailleurs en étant propriétaires sans crédit, sans rien devoir à qui que ce soit, et surtout pas aux banquiers, ce qui est primordial à mes yeux et ce depuis que l’on m’a amoché la santé à mes 19 ans (date de création d'un PEL à l'appui). J’ai tout fait pour cela, histoire de pouvoir moins m’esquinter au travail avec mes handicaps pour vivre décemment et cela restera mon objectif premier.

De plus je suis parti bon nombre de fois dans d’autres départements et pays et cela ME suit, cela ne suit pas la maison.

Au final vous faites bien de me remettre le doigt sur le jour de leur passage car il se trouve que c’était vraiment un mardi, j’en suis sûr. Cependant, nous étions le 25 et non le 26 ce qui, et je m’en excuse, rend vos suppositions caduques. Mon agenda de l’époque vient d’ailleurs de confirmer ceci puisque j’avais relevé quelques notes. Encéphale mise à mal comme jamais et comme peu de monde oblige, ce genre d’erreurs et d’omissions deviennent courantes (mais pas encore assez pour être reconnu et indemnisé par la sécu pour ce handicap donc on continue).

Faire le vide m’aide à conserver une bonne santé mentale, à tenter de conserver des capacités de concentration et à « être » plutôt que « faire » (https://www.facebook.com/photo.php?fbid=873011939457345&set=pb.100002456405575.-2207520000.1443884867.&type=3&theater). Je n’y ai vu que du positif.

Si vous avez écouté mon interview chez Bob vous avez aussi entendu raconter de vive-voix par mes soins notre bref entretien.

S’ils m’avaient voulu dans la poche il est certain qu’un des meilleurs moyens pour m’acheter, malgré le fait que je sois sacrément cher ^^, était de me tenter avec la gent féminine. L’inverse m’aurait au final étonné. Une licorne, c'est largement d'actualité, cela vous dit quelque chose ?

Pour la tuerie de Cuers, ce n’était pas un de mes proches. C’était une connaissance du collège, même pas dans ma classe, pas plus. Là où des décès sont encore moins anodins ce sont ceux autour du passage de ces hommes (plus ou moins 1,5 an) :
- 1 : 20/06/2006 : Décès de mon père (Crise cardiaque)
- 2 : 08/08/2006 : Décès du patron de mon père (cancer), Maire d’un village voisin et meilleur soutien pour mon insertion professionnelle (auteur de ceci me concernant : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10203197248514155&set=a.10203178632488766.1073741826.1296439819&type=3&theater)
- 3 : Eté 2007 : Suicide du maçon de notre maison à qui j’allais m’adresser pour savoir pour quelle raison elle n’était pas finie
- *25/09/2007 : MIB
- 4 : 05/01/2008 : Suicide du flic de Paris à qui un autre collègue flic allait s’adresser pour avoir des informations sur ce qui m’arrivait

Toutes les personnes qui auraient pu faire en sorte de pérenniser notre patrimoine familial ou que je devienne quelqu'un dans cette pauvre France, soit sont mortes soit sont évanouies dans la nature.

Je suis baptisé, mais si je les avais acceptés ce n’est pas tant pour moi que cela aurait été pire, mais bien pour les autres, ceux qui restent, qui ne sont pas encore au parfum, dont je fais encore partie aujourd’hui et sur lesquels j'aurais dû taper pour éviter de me faire taper (https://www.youtube.com/watch?v=izrb-rUJYfM : Voir le passage du supermarché pour comprendre comment fonctionnent les gens vis-à-vis de ces MIB). Ceci fait de notre monde et notre société une pourriture.

Je ne refuse jamais une aide qui semble sincère et cohérente mais ne vois pas en quoi vos « solutions » ne pourraient pas être exposées ici-même plutôt que par mail. Et puis de toute façon je partage tout à l‘humanité donc, qu’il reste ici ou ailleurs, les informations seront rendu publiques si je le juge pertinent. Cela se fera ici ou, comme je vous l’ai déjà dit, par téléphone, mais pas de textes interminables hors ligne avec des inconnus pour aboutir sur rien, comme toujours ou presque.

------------------------------------------
*« Vous aurez été prévenu. Averti. » : De quoi au juste ? De me contenter d’une existence en bois dans laquelle je ne peux rien choisir, dans laquelle tout autour de moi est mind-contrôlé, dans laquelle il peut m’arriver tout et n’importe quoi à n’importe quel moment sans que qui que ce soit ne sache la vérité, dans laquelle mes rêves ou du moins ce qui me correspond et ce à quoi j'aspire doit rester à mille lieues de moi, dans laquelle je suis suivi, traqué, épié visiblement en permanence, dans laquelle je tire un trait total sur le pourquoi du comment de la chose en continuant à avancer tel un benêt qui fait mine de ne rien remarquer aux faits qui l’entourent et le touche etc. ? D’la merde.





Marc Legrand
  • 13. Marc Legrand | 05/10/2015
Que cela vous "suive" est tout à fait conforme aux habitudes du phénomène. La maison est peut-être sise en un endroit particulier, spécial, pour ce dernier, mais cela n'est ni nécessaire ni suffisant pour expliquer ce qui se passe. C'est un harcèlement continuel, il n'y a pas d'autre mot.

Pour le 25, et non le 26, je m'en doutais. Mais vous voyez, ces signes n'en sont pas toujours. Le phénomène joue avec vous, vos nerfs, votre cognition. La mienne, aussi. Et à propos de cela, il n'y a aucune dépense en énergie au sens où vous l'entendez. Peu importe que vous soyez quelqu'un d'important ou non, le coût est nul pour son auteur. Pour la cible, il en va évidemment tout autrement. Vous le savez déjà.

Je vous raconterai certaines "anecdotes" semblables aux vôtres me concernant. Vous vous rendrez compte que le mode opératoire est quasi identique. Pourquoi changer une équipe qui gagne et des méthodes qui fonctionnent, me direz-vous ?

Je vous proposais par e-mail parce que c'est beaucoup plus simple pour moi. L'interface de votre site délire quand le message est un peu long et écrire devient très pénible. De plus, le seul endroit du Net où l'on peut me joindre et où je peux joindre tout le monde est ma boîte aux lettres électroniques. C'est un gain de temps. Rien ne vous empêche de copier-coller nos échanges ici au fur et à mesure.

Ainsi, je ne suis pas obligé de faire les allées et venues ici, sur cette page, pour répondre, et vous, de votre côté, vous pouvez en effet partager auprès de tous ce dont nous parlons.

Cela me conviendrait parfaitement ainsi.

Cette interface est une torture. :)

Enfin, par "Vous aurez été prévenu. Averti." j'entends que vous aurez été averti que des solutions existent à vos problèmes. Et que si vous refusez d'être aidé, vous ne pourrez pas vous plaindre ensuite. Si vous dites non avant même d'essayer, il n'y aura pas de miracle. Mais si, comme vous dites, vous souhaitez être aidé, pas de souci. Je serais ravi de vous donner le coup de main dont vous avez besoin.

Maintenant, pour en finir sur cette page, je vous propose de me contacter sur legrandmc@hotmail.fr et de copier-coller l'intégralité de nos échanges ici, au fur et à mesure ou selon le rythme que vous voudrez, afin de partager avec les lecteurs de votre site. Ainsi, nous pourrons vous et moi commencer à bosser. Pourquoi attendre ? Cela fait des années que vous souffrez et cela doit cesser au plus vite, bien sûr.

Sur ce, je vous dis donc à très bientôt.

Fraternellement,

Marc
monAvis
  • 14. monAvis | 05/10/2015
Se rapprocher de Dieu , essayer en tout cas est une excellente idée , et tu te rendra compte que c'est meemprimordial . Pour te donner le courage de le faire : cela te donnera un but ( qui n'est pas facil contrairement à ce que les ignorant pensent ) , du travail personnel , des échanges avec des gens aimables etc... Ecoutes moi , essayes , lances toi et tu verra rapidement une difference .
bruleparlesillumines
  • 15. bruleparlesillumines (site web) | 06/10/2015
Sont marrants ces conseils, se rapprocher de Dieu, c'est si simple !
bruleparlesillumines
  • 16. bruleparlesillumines (site web) | 06/10/2015
Un coût nul pour les tortionnaires ? J'en suis pas si sûr, cela pourrait revêtir l'aspect d'un investissement rentabilisé sur le long terme.

" Enfin, par "Vous aurez été prévenu. Averti." j'entends que vous aurez été averti que des solutions existent à vos problèmes. Et que si vous refusez d'être aidé, vous ne pourrez pas vous plaindre ensuite. Si vous dites non avant même d'essayer, il n'y aura pas de miracle. Mais si, comme vous dites, vous souhaitez être aidé, pas de souci. Je serais ravi de vous donner le coup de main dont vous avez besoin." => Vous voulez que je compte le nombre de fois où en ces quatre dernières années j'ai eu affaire à ce type de discours ?! avec captures d'écran peut-être ? C'est possible, mais ce serait fastidieux. Pour quel résultat ? Vous le connaissez déjà.
Marc Legrand
  • 17. Marc Legrand | 06/10/2015
Un coût nul, en effet. Vous le saisirez pleinement quand vous saurez précisément de quelles manières ils opèrent. Je vous l'expliquerai.

Après, j'imagine sans difficulté que vous avez dû être douché des dizaines de fois par des gens qui ont tenté de vous aider, certains de bonne foi, d'autres pour vous faire tourner en bourrique. Mais il n'y a pas de fatalité. Le passé appartient au passé. Et il y a des choses à faire qui vous libèreront peu à peu.

Je vous en écrirai les grandes lignes, en m'efforçant de demeurer concis (pour une fois), ainsi vous aurez d'entrée toutes les cartes en main. Une marche à suivre, en quelque sorte. De cette façon, si je venais à disparaître (personne n'est éternel) ou si mes occupations me retenaient ailleurs, vous ne serez pas démuni pour autant. Même si, dans l'idéal, je compte bien ne pas vous lâcher avant que vous n'ayez plus besoin de mon aide... ou que vous me viriez. :)

D'ici là, je vous souhaite une nuit aussi paisible que possible.

Fraternellement,

Marc
monAvis
  • 18. monAvis | 06/10/2015
Se raprocher de Dieu , oui cela est le plus facile. Etre irreprochable à ses yeux , cela est impossible mais essayer de se debarrasser de ses mauvaises habitudes pour " rejouir son coeur" et qu'il puisse "repondre à l'ennemi " en ce qui te concerne , ici commence la difficulté.
@ Marc : en ce qui concerne les apparitions de Marie au portugal , pouvez vous m'aiguiller svp? Comment nous "Hommes" pouvons nous savoir ce qui est apparu car " satan aime se deguiser en Ange de lumiere" ?
bruleparlesillumines
  • 19. bruleparlesillumines (site web) | 07/10/2015
Via les quatre évangiles peut-être ? Ça fait si longtemps que je dois me les procurer.
Marc Legrand
  • 20. Marc Legrand | 08/10/2015
Bonjour David,

J'espère que vous allez bien.

Pour commencer, je vous invite à faire la chose suivante. Prier.

Conformément à ce que le Christ nous dit : "Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes." ((Matthieu 5:43-45)

Pour ce qui me concerne, je laisse ma mémoire faire le travail. Assez vite, il me revient à l'esprit un épisode fâcheux de ma vie où quelqu'un m'a offensé, manqué de respect, humilié, frappé, moqué, trompé, haï, harcelé, isolé, etc. ; en général, on n'a que l'embarras du choix. Laissez votre mémoire et vos ressentiments opérer ce choix et ensuite priez pour chacune de ces personnes. Pas pour toutes en même temps, mais l'une après l'autre. Demandez à Dieu, dans vos prières, de faire du bien à telle ou telle personne qui vous a offensé ou qui continue de vous offenser. Demandez à Dieu d'attirer cette personne à Lui, de la diriger vers son Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ, afin que cette personne sauve son âme, ait la vie éternelle et puisse connaître Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.

C'est là un exemple. Mais vous pouvez improviser, tant que votre façon de faire est conforme aux Ecritures en Matthieu 5:43-45. Car, évidemment, vous pouvez faire du bien concrètement, vous abstenir de tout ressentiment, ne plus vous mettre en colère contre ces personnes, ne plus leur faire la gueule, etc., en plus de prier ; pour chaque mal qu'il vous font ou vous ont fait, rendez-leur le bien contraire, opposé.

L'important, ici, est de ne plus rendre le mal pour le mal. Et cela commence par la prière en ce sens. Une prière sincère, concise, espérant réellement que Dieu va vous venir en aide et venir en aide aux personnes pour lesquelles vous priez. Adressez-vous à Dieu avec conviction, espérance, humilité. Je priais avant de croire, alors je sais d'expérience que même un athée peut prier et être finalement entendu par Dieu.

Et vous vous adressez ici à Dieu et à Jésus-Christ parce que sans Dieu, nous ne pouvons rien faire: "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire." (Jean 15:5)

Vous pouvez dire le Notre Père, mais je pense que ce sera l'étape suivante. Tenez-vous en déjà à prier pour vos ennemis et à leur pardonner, peu à peu, car le pardon est une voie inévitable pour guérir. Aucune prière (sincère) n'est vaine. Dieu entend tout coeur sincère, humble et voulant vraiment bien faire.

Et ne cessez pas de prier. Jamais. Quoi qu'il arrive. Une fois par jour minimum.

Commencez par-là et n'hésitez pas à revenir vers moi, notamment s'il se passe quelque chose d'inhabituel ou tout simplement quelque chose, positif ou négatif. De mon côté, je prie et prierai encore Dieu pour vous. On n'est jamais trop pour prier.

Et ne vous montez pas la tête. Laissez votre intellect reposer un peu. J'ai vu que vous vous étonniez d'un verset de l'Evangile de Jean, le fameux verset 66 du chapitre 6 ; je vous expliquerai ce que cela signifie et vous le verrez sous un jour nouveau. :)

Fraternellement,

Marc
Marc Legrand
  • 21. Marc Legrand | 08/10/2015
Bonjour à tous,

Pardonnez-moi mais je n'étais pas repassé ici depuis plusieurs jours, puisque nous correspondons en privé avec David (et que ce dernier copie-colle nos échanges afin que tous en profitent sur ce fil de discussion) ; du coup, je n'avais pas lu la question qui m'était posée.

J'invite donc chacun à me joindre sur ma boîte aux lettres électronique. C'est beaucoup plus simple pour moi.

@monAvis
Concernant votre interrogation, le discernement des esprits est à la fois très complexe et essentiel. Si nous ne sommes pas ou plus capable de faire la différence entre une communication divine et une communication démoniaque, où va-t-on, en effet ? Je n'ai pas de solution miracle. Il faut prier, demander la sagesse à Dieu lui-même, puisque l'Ecriture nous dit que Dieu ne la refuse pas à celui qui demande avec humilité. S'agissant de Fatima (1917) je m'interroge sur la cohérence du phénomène, le contenu du message délivré, son utilité, son intelligibilité, le caractère ostentatoire des apparitions (propre à la manipulation des foules), à d'autres choses encore ; au final, j'ai du mal à y voir quoi que ce soit de divin. Le phénomène est réel, je n'en doute pas, mais il ne semble vraiment pas venir de Dieu. Dans le meilleur des cas, nous devons rester prudents. Tout ce qui brille n'est pas or.

Fraternellement,

Marc
superflu
  • 22. superflu | 11/10/2015
@Marc Legrand,
Si vous connaissez, comme vous dites, les solutions aux problèmes de brulé, et des autres, même si certaines méthodes de harcèlement ne sont pas tout-à-fait les mêmes, merci de noter l'essentiel sur ce site, afin que tout le monde en profite.
Me concernant, je vis successivement depuis trois ans dans des logements je dirais hypersonorisés, du genre on m'entends même déglutir, bruits aériens, pigeons électroniques dont on parle sur une autre page, je connais très bien aussi. Je ne me penche pas sur la signification éventuelles de chiffres et autres logos, ni dans des sociétés occultes, parce que je pourrais vite tomber dans la paranoïa, j'entends par là que je pourrais y trouver forcément des liens qui n'existeraient pas. bref, je ne veux pas me perdre, même si je ne remets pas en cause ce que certains vivent quant à ces sujets pour le moins délicats.
Pour le moment, je m'attache à la réalité de ce que je subis, et ce n'est pas glorieux. Donc, si vous avez des infos, merci de les mentionner ici, parce que les mystères, je commence à en avoir ras le bol pour tout dire.
Marc Legrand
  • 23. Marc Legrand | 12/10/2015
@superflu

C'est ce que nous faisons, David et moi. Je communique avec lui via ma boîte aux lettres électronique et il copie-colle mes messages ici. Ce afin que tout le monde puisse en profiter. J'attends juste qu'il me recontacte pour poursuivre le chemin avec lui. J'ai encore beaucoup de conseils à lui donner qui pourront aider les lecteurs de ce fil et du site.

Sinon, vous avez bien raison de ne pas trop vous pencher sur les signes. Cela devient vite une obsession et ce n'est pas un hasard. C'est une emprise, un asservissement. Il faut se désintéresser de ces signes. Ils sont semble-t-il bien réels, évidemment. J'expérimente moi-même parfois des synchronicités qui dépassent l'entendement et j'ai remarqué ce "langage" sous le nez de tout le monde et que si peu de gens voient. Mais c'est déjà un piège. Le filet de l'oiseleur. Les ignorer, c'est s'en défendre.

Je ne peux donc que vous conseiller de remonter un peu le fil et de lire les derniers messages. J'ai déjà donné quelques conseils à David et ils pourront sans doute vous aider aussi. Je vous souhaite bonne chance mais dites-vous qu'on en revient aussi. J'en suis la preuve vivante.

Surtout ne jamais désespérer.

Fraternellement,

Marc
bruleparlesillumines
  • 24. bruleparlesillumines (site web) | 13/10/2015
*********** 666è commentaire publié sur mon site ***********

************** FÉLICITATIONS à l'heureux élu ! ;) **************

(hasard, quand tu nous tiens, posons-nous la question des "solutions" préconisées)
Marc Legrand
  • 25. Marc Legrand | 13/10/2015
Au lieu de compter les commentaires, venez plutôt me dire (en privé) comment cela se passe pour vous. :)

Pour info, ce nombre me poursuit depuis la prime enfance (et sans doute avant) mais je ne m'en préoccupe plus.

Maintenant, si parce que j'ai posté le 666e commentaire sur votre site, vous pensez que je fais partie du grand complot, ma foi, vous pouvez toujours mettre fin à nos entretiens. Comme je vous l'ai dit, vous êtes libre. Le reste n'est que bavardages.

Par manque de temps, je ne consulterai plus ni ce fil ni ce site. J'invite ceux qui veulent me contacter à le faire via mon unique boîte aux lettres électronique : legrandmc@hotmail.fr

Si vous jugez que nos entretiens (privés) sont dignes d'être publiés ici, je vous autorise tous par avance à le faire.

Fraternellement,

Marc
superflu
  • 26. superflu | 14/10/2015
@Marc Legrand
Merci de m'avoir répondu. J'ai lu vos commentaires, mais je n'y vois pas vraiment de solutions concrètes. J'ai constaté depuis quelques mois qu'ignorer certaines nuisances conduisaient, certes, à leur baisse d'intensité, voire arrêt pour certaines. L'humour a aussi son efficacité, mais à part cela, le quotidien reste un enfer, et les nuits toujours hâchées en menus morceaux. J'ai commencé un blog, dont je mettrais le lien ici si brûlé le permet, et ailleurs aussi, quand j'aurais réuni suffisamment de photos et de films concernant ce dont je suis victime. Il me semble que certains éléments sont assez probants, mais c'est subjectif, dans le sens où tout simplement, ce que je filme correspond à quelque minutes de ce que je vis 24 h sur 24, d'où la complexité de prouver le harcèlement.

Votre histoire est-elle disponible sur un site, ou un blog racontant ce que vous avez vécu ? Ne serait-ce pas plus simple alors de communiquer ainsi, et regrouper nos expériences via nos blogs respectifs ? Merci.
bruleparlesillumines
  • 27. bruleparlesillumines (site web) | 15/10/2015
Je ne les compte pas, suffit de lire, le décompte est affiché.

Comment cela se passe pour moi ?!

Soyons sérieux… l’êtes-vous ?!

Si ce nombre vous poursuivait réellement cela ferait un long moment que vous vous seriez empressé de m’appeler ou que vous auriez cherché à me rencontrer de la même manière que dans le film Le Témoin du mal (à 7:56 dans cette vidéo http://www.dailymotion.com/video/x8fm23_le-temoin-du-mal-extraits_webcam). C’est un put*** de truc de dingue de fou furieux de merde de la mort qui tue et vous vous viendriez simplement échanger quelques messages çà-et-là avec moi ?!

Soyons sérieux… l’êtes-vous ?!

Tout n'est que bavardages, vous avez raison, mais quand on n'a rien d'autre à se mettre sous la dent...
Marc Legrand
  • 28. Marc Legrand | 19/10/2015
Bonsoir David,

Tout d'abord, merci à vous d'avoir pris le temps de me copier-coller ces quelques messages.

Pour répondre à votre question, bien évidemment que je suis sérieux. Je n'ai jamais remis en cause votre honnêteté, dès lors pourquoi douter ouvertement de la mienne ? Du plus loin dont je me souvienne, j'ai toujours été entouré de phénomènes invraisemblables dont certains feraient passer ce qui vous arrive pour une piqure de moustique sur une jambe de bois. Malgré votre expérience personnelle, ce que j'ai vécu vous ne le croiriez pas tant c'est impensable ; quand bien même vous en seriez témoin oculaire. Que croyez-vous ? Que vous êtes un cas unique au monde ? Nous sommes des milliers dans votre situation.

Ainsi, j'ai à plusieurs reprises cherché à vous rencontrer ces dernières années (ne me faites donc pas ce reproche infondé), mais vous avez à chaque fois décliné mon offre. Encore dernièrement, dans un message daté du 23 septembre sur votre site (fil de discussion privé) vous répondiez à ma requête de cette façon : "Tant que la discussion reste très impersonnelle et qu'aucune affinité ne se crée, je ne vois pas de raison de se rencontrer." http://bruleparlesillumines.e-monsite.com/contact/contact.html?talk=55f820dcc95156c1356eb216#ye4zZ0HPrvKljbf8.99

Dont acte. Je n'ai pas fermé la porte. Vous l'avez fait. Qui freine des quatre fers ? Moi ???

J'ajouterai que vous êtes sous l'emprise de ces phénomènes. Ils vous fascinent. Vous êtes dominé, asservi, aliéné. Si vous me laissiez entrer, je vous expliquerai de quoi il retourne (comme la femme dans le film) et quand vous serez qui fait quoi, cela ne vous impressionnera plus. Vous saurez vivre avec puis cela cessera. La vérité, c'est que vous êtes tellement devenu accroc à ces tortures que vous n'avez pas vraiment envie de vous en libérer.

Pas tout de suite, en tout cas. Si seulement vous pouviez déjà vous rendre compte de cela.

Ensuite, si personne ne se précipite pour vous rencontrer sur son lieu de résidence ou le vôtre, vous ne devriez pas vous en étonner. Vos souffrances sont telles qu'elles vous font passer pour un doux dingue (voire, suivant les jours, un type mentalement instable) ; qui prendrait le risque de vous rencontrer dans ces conditions ? Nous ne savons rien de vous. D'où l'intérêt d'une rencontre dans un lieu publique, à la vue de tous, en pleine transparence.

Enfin, je vous repose mes questions. Comment allez-vous ? Quoi de neuf depuis notre dernier échange ? Comment se passe vos prières ? Avez-vous pardonné comme je vous y ai invité ? S'est-il produit quelque chose (de positif, de négatif, de neutre) ?

Si vous voulez que vous avancions, il faudrait peut-être déjà me dire ce qu'il en est.

Fraternellement,

Marc
bruleparlesillumines
  • 29. bruleparlesillumines (site web) | 19/10/2015
« pourquoi douter ouvertement de la mienne ? » : Réponse aussi simple que récurrente : Parce que vous en portez les sempiternels signes et comportements pardi !

« phénomènes invraisemblables dont certains feraient passer ce qui vous arrive pour une piqure de moustique sur une jambe de bois » : Croyez-moi qu’avec des crânes déformés, des paroles et gestes commandés, des objets qui se déplacent seuls et une météo téléguidée au mètre près, j’attends de voir, ou plutôt de savoir, car en général on ne voit rien.

« Nous sommes des milliers dans votre situation. » : Dans ce cas je suis le seul à manifester publiquement mon indignation, à décrire le mal le plus précisément possible et à tenter d’y remédier, n’est-ce pas ? L’existence d’une personnalité, telle que vivre plus ou moins les mêmes sévices que moi sur autant de temps, qui empêcherait la réalisation de toute action visant à chercher de l’aide ou du moins à exposer publiquement le contenu de son quotidien de manière anonyme, lorsqu’elle dispose sous sa main des tous les moyens modernes permettant de le faire, est tout bonnement impensable, inconcevable, inimaginable. C’est un réflexe humain de survie ! Et en l’occurrence ce ne serait pas UNE personnalité mais bien la personnalité de TOUTES les autres milliers de victimes. Je serais donc, d’après vos dires, le seul et unique à posséder le caractère nécessaire ou suffisant pour divulguer la vérité concernant son tourment et ses tortures, à moins de m’en présenter ! Toujours pareil, on (et cette expression ils vont adorer) tourne en rond…

En effet pour le fait de se rencontrer, c’est plus risqué que cela ne rapporte dans un cas comme le mien de rencontrer des inconnus. Par contre vous oubliez l’essentielle étape à mes yeux entre l’écrit et le visuel : le vocal (06… Mais non pas la peine, vous le connaissez déjà).

Ensuite, serais-je en train de me faire taxer de masochisme ?! Les mots et paroles à distance sont simples à produire quand on n’a pas une place en première loge du « spectacle ».Quand on s’y trouve et que l’on peut vivre la situation précisément décrite par le principal protagoniste, je peux vous assurer que c’est tout de même autre chose.

« qui prendrait le risque de vous rencontrer dans ces conditions ? » : De nombreux l’ont fait, et cela c’est toujours bien passé (relations amoureuses inclues), d’autres l’ont proposé, mais cela se serait mal passé si cela avait eu lieu (j’ai été invité dans de nombreux pays…).

« Nous ne savons rien de vous. » : Qui expose plus profondément et publiquement son existence sur la toile ? Qui est aussi disponible que moi par tous les moyens de communications qui sont les nôtres aujourd’hui ? Je peux TOUT montrer et TOUT publier sur moi, médical, scolaire etc. Là faut A-R-R-Ê-T-E-R !

En bonus :
« Comment allez-vous ? » : Mal
« Quoi de neuf depuis notre dernier échange ? » : D’la merde
« Comment se passe vos prières ? » : Vos pri… quoi ?
« Avez-vous pardonné comme je vous y ai invité ? » : Quelle victime pardonne à ses bourreaux en plein cœur de l’action ?
« S'est-il produit quelque chose (de positif, de négatif, de neutre) ? » : Celle-là de question ! Tout est soit positif, soit neutre, soit négatif ! Je ne vais pas vous conter 100% de mon quotidien ! J’ai autre chose à faire, je l’ai trop fait et cela ne sert à rien. 99% de négatif, 0.5% de neutre et 0.5% de positif.

Et toujours aucun mot sur l’essentiel, normal « la mafia, ça n’a pas d’existence… »… mon cul ouais.

Vous m’êtes de plus en plus exaspérant…
Brulé Parlesilluminés
  • 30. Brulé Parlesilluminés (site web) | 19/10/2015
Faudra que j'installe Skype à l'occasion alors si j'ai bien compris...
Marc Legrand
  • 31. Marc Legrand | 19/10/2015
Bonjour David,

Je ne demande qu'à voir ce dont vous êtes victime et dont vous nous parlez sur votre site ; ne serait-ce que pour me faire une opinion basée sur des faits.

Des objets se déplacent seuls ? OK. Filmez-les et postez ça sur YouTube, ensuite on en reparle. Ce n'est pas possible ? OK. Invitez-moi chez vous. Vous ne voulez pas ou ne pouvez pas ? OK. Rencontrons-nous et je constaterai par moi-même la réalité des phénomènes "exotiques" qui accompagnent votre quotidien.

Je vous fais là des propositions concrètes. Choisissez en une.

Je ne réagirai par pour le moment au reste de votre message ; je vous expliquerai tout (ou presque) en temps voulu. Mais je n'ai jamais dit que ce que vous viviez c'était du vent. La mafia existe, bien sûr. Mais ce n'est pas en m'insultant que vous arriverez à vous en défaire.

C'est vous qui perdez du temps en verbiage. Je vous ai demandé de me répondre, et vous avez vu les réponses puériles que vous me servez ? Et je ne vous téléphonerai pas ; je vous ai déjà expliqué que ça m'était impossible. J'ai moi aussi mes contraintes, hélas.

Je vais lire votre autre message.

Fraternellement,

Marc

PS
De quels comportements parlez-vous, me concernant ? Dressez-moi la liste de ces signes et comportements que je porte, selon vous. Car vous êtes tellement flou dans vos accusations que je suis incapable de comprendre quoi que ce soit à ce que vous racontez.
Marc Legrand
  • 32. Marc Legrand | 19/10/2015
Cela dépend surtout de vous.

Si vous pensez être capable de discuter avec moi sans me parler comme on parle à un chien (ainsi que vous l'avez fait dans votre dernier courrier électronique que je vous invite ardemment à relire à froid), une séance sur Skype est envisageable. Dans le cas contraire...

Je vous ai toutefois fait trois propositions. Choisissez en une et l'on verra ce qu'on peut faire.

Il est évident qu'être témoin de ce qui vous arrive aiderait tout le monde.

Je saurais plus en détail ce contre quoi nous nous battons.

Fraternellement,

Marc

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/09/2016